La recherche des corps des victimes du crash de l'avion de la compagnie indonésienne Lion Air. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – La compagnie aérienne indonésienne Lion Air a mis fin le 29 décembre 2018 à 23h59 heure locale à la recherche du deuxième enregistreur vocal Black Box de son avion Boeing 737-MAX 8 qui s'est écrasé dans la mer de Java le 29 octobre tuant 189 personnes.

Le porte-parole de Lion Air a déclaré le 3 janvier que cette compagnie aérienne a dépensé 38 milliards de rupiahs, soit 2,6 millions de dollars pour la recherche de la deuxième boîte noire du Boeing 737-MAX 8, sans avoir récolter de résultats.

Le Boeing 737-Max 8 de Lion Air, entré en service il y a seulement quelques mois, s’est abîmé en mer seulement 13 minutes après son décollage, le 29 octobre 2018, de  l’aéroport de Jakarta vers l’aéroport de Pangkal Pinang dans l’île de Bangka au large de Sumatra. Des données ont montré que l’appareil s’est lancé en mer à une altitude de plus de 1.000m avec une vitesse de 640km/h. Il s’agit du premier accident à ce Boeing 737 Max de sa version qui vient d’être reclassée pour économiser des combustibles. -VNA