L'Indonesie et la Chine vont construire une raffinerie d'alumine d'une valeur de 695 millions d'USD hinh anh 1Plan de développement de la raffinerie d'alumine à Mempawah, Kalimantan occidental. Photo: thejakartapost.com

Jakarta (VNA) – Des sociétés indonésiennes et chinoises ont conclu le 11 janvier à Pékin (Chine) un contrat de 695 millions de dollars pour la construction de la raffinerie d'alumine de Mempawah dans la province indonésienne de Kalimantan occidental. Il s’agit du premier contrat conclu entre les deux pays en 2020.

Concrètement, le contrat a été signé par la société de construction indonésienne Pembangunan Perumahan (PP), la firme chinoise China Aluminium International Engineering Corporation Limited (CHALIECO), la compagnie indonésienne Borneo Alumine Indonesia (BAI).

BAI est une coentreprise entre Aluminium Corporation of China Limited (Chalco), la société indonésienne de production d'aluminium Asahan Aluminium (Inalum) et la société minière Aneka Tambang (Antam).

La construction de cette raffinerie a commencé en décembre 2019 et devrait s'achever en 2022. Cette installation devrait produire chaque année un million de tonnes d'alumine, dont au moins la moitié serait vendue à Inalum pour être transformée en 250.000 tonnes de billettes d'aluminium destinées à la consommation domestique et à l'exportation.

L'Indonésie vise à accroître la valeur ajoutée de son industrie minière. En 2017, le ministère indonésien de l'Énergie et des Ressources minérales a décidé d’interdire l'exportation de tous les types de minerais à l'exception du nickel à partir de janvier 2022. Cette interdiction contraint les sociétés minières à investir dans la construction d'usines de transformation dans le pays.

En 2019, Inalum a importé 500.000 tonnes d'alumine. La construction de cette nouvelle usine permettra d'économiser environ 500 millions de dollars pour le budget d’État.

Actuellement, l'Indonésie ne possède qu'une raffinerie d'alumine à Ketapang dans la province de Kalimantan occidental. Cette usine appartient à la coentreprise sino-indonésienne Well Harvest Winning et dispose d’une capacité de 1 million de tonnes par an. Huit autres usines d'une capacité annuelle totale de 8,73 millions de tonnes d'alumine sont en cours de construction et les travaux devraient être achevés en 2021. -VNA