L'Indonésie envisage de construire un pont maritime d'une longueur de 7 km, reliant les deux îles proches à Singapour, le plus long en Asie. Photo: Reuters

Jakarta (VNA) – L’Indonésie envisage de construire un pont maritime d’une longueur de 7 km en 2020 reliant ses deux îles proches de Singapour, le plus long en Asie, dans le but de développer l’industrie et le tourisme dans la région, a annoncé le 11 juillet son gouvernement.

Le pont reliant les deux îles de Batam et Bintan dans le détroit de Malacca sera construit à un coût estimé à 4.000 milliards de roupies (284,35 millions de dollars). Les travaux débuteront en 2020 et dureront 3 ou 4 ans.

Le président indonésien Joko Widodo, qui a fait de la construction d'infrastructures la pierre angulaire lors de son premier mandat, s'est engagé à continuer à réduire les goulets d'étranglement de la plus grande économie de l'Asie du Sud-Est au cours de son 2e mandat.

Son gouvernement a également cherché à promouvoir l'île de Batam, la seule zone de libre-échange de l'Indonésie, auprès des investisseurs cherchant à délocaliser des usines en dehors de la Chine dans un contexte de tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Le président Joko Widodo, qui a été réélu pour un second mandat, souhaite poursuivre son programme de construction d'une infrastructure massive pour créer plus d'emplois et accélérer la croissance économique. -VNA