Hanoï, 16 janvier (VNA) - L’Indonésie a enregistré un déficit commercial de 8,57 milliards de dollars en 2018, niveau le plus élevé de tous les temps, selon l’Agence centrale des statistiques (BPS).

Un coin de Jakarta. Photo: Reuters/VNA

En 2017, ce pays d'Asie du Sud-Est avait affiché un excédent commercial de 11,84 milliards de dollars, a annoncé mardi 15 janvier la BPS.

Les exportations indonésiennes sont passées de 168,82 milliards en 2017 à 180,06 milliards de dollars en 2018. Dans le même temps, les importations de ce pays ont également augmenté, passant de 156,99 milliards à 188,63 milliards de dollars.

Le chef de la BPS, Kecuk Suhariyanto, a déclaré que le déficit commercial de 2018 était essentiellement dû à un déficit de 12,4 milliards de dollars dans le secteur pétro-gazier. Les autres domaines ont enregistré un excédent de 3,84 milliards de dollars, a-t-il révélé.

Le gouvernement indonésien a pris plusieurs mesures destinées à limiter les importations, en augmentant par exemple les droits d'importation de plus de 1.000 articles, ou en adoptant une réglementation sur l'utilisation obligatoire du biodiesel afin de réduire les importations de pétrole ou en reportant certains projets de construction d'infrastructures. – VNA