Un soldat indonésien. Photo: Xinhua/VNA

Jakarta (VNA) -  L’Indonésie a adopté le 25 mai la nouvelle loi anti-terroriste pour renforcer le pouvoir de la police et mettre un terme à la menace terroriste.

Rappelons que des extrémistes islamiques avaient mené une série d’attaques les 13 et 14 mai comptant parmi les plus meurtrières de l'histoire du pays.

Aux termes de la nouvelle loi, la police sera autorisée à placer en détention les suspects terroristes pendant 21 jours, contre 7 jours à l’heure actuelle. De la même façon, la police pourra lancer des avis de recherche contre les participants ou recruteurs des organisations terroristes dans et hors du pays.

A noter que cette loi avait été ajournée pendant près de deux ans car le Parlement indonésien discutait de plusieurs détails, dont la définition du « terrorisme ». La série d'attaques qui a ébranlé Surabaya les 13 et 14 mai , la deuxième ville du pays, et fait 13 morts et une quarantaine de blessés a forcé les parlementaires à adopter rapidement cette loi.

La nouvelle loi anti-terroriste a été adoptée alors que l’Indonésie se prépare à organiser les Jeux olympiques d’Asie en août prochain et les conférences du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) en octobre prochain. -VNA