Hanoi (VNA) – Le gouvernement indien a condamné le 29 décembre l’attentat à la bombe contre un bus transportant des touristes vietnamiens en Egypte un jour plus tôt.

La police inspecte le bus de touristes vietnamiens après l’attaque à la bombe dont il a été victime près de Gizeh, en Egypte. Photo: Reuters


Selon le communiqué du ministère indien des Affaires étrangères, l’Inde a condamné l’attentat terroriste lâche qui a tué de nombreux innocents. Elle a également adressé ses condoléances aux familles des victimes, souhaitant que  les blessés se rétablissent rapidement. 

Le ministère indien des Affaires étrangères a confirmé que l’Inde se tiendrait aux côtés du gouvernement et du peuple égyptiens dans la lutte contre le terrorisme.

Les médias indiens ont également cité le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, exprimant leur "chagrin profond" devant l’attaque en Égypte.

Trois touristes vietnamiens et leur guide égyptien ont été tués, vendredi 28 décembre, dans l’explosion d’une bombe artisanale au passage de leur bus près du site des pyramides de Gizeh, selon un bilan du parquet général égyptien.

L’attaque, qui s’est produite en fin d’après-midi dans le quartier d’Al-Marioteya à Gizeh, en périphérie sud-ouest du Caire, a aussi blessé dix touristes parmi les quatorze que transportait le bus, a déclaré le ministère de l’intérieur égyptien. 

Le chauffeur du bus est également blessé. Sur place, les forces de sécurité ont bouclé le périmètre autour du bus blanc au pare-brise fissuré et à la carrosserie endommagée.
Il s’agit du premier attentat contre des touristes en Egypte depuis juillet 2017. Deux Allemandes avaient alors été tuées et quatre blessées dans une attaque au couteau sur une plage de la station balnéaire de Hurghada (est). – VNA