Photo: Genetic Literacy Project/VNA

Jakarta (VNA) - L'île indonésienne de Lombok a annoncé samedi une urgence sanitaire en raison de l'épidémie de paludisme émergeant après une série de tremblements de terre survenus en juillet et août.

A l'heure actuelle, 128 personnes sont infectées par le paludisme, a fait savoir le 15 septembre Rahman Sahnan Putra, chef de l'Agence de santé de West Lombok. Il a qualifié la dernière épidémie "d'extraordinaire", alors que le gouvernement commence à s’attaquer aux cas régionaux.

Les autorités locales ont apparemment demandé aux responsables fédéraux et régionaux d'octroyer 3,4 milliards de roupies (230.000 dollars) pour aider à financer des moustiquaires, des kits de test et des interventions d'urgence.

Les efforts peuvent toutefois être compliqués, car la saison des pluies va commencer le mois prochain et les personnes qui souffrent déjà d'un manque de soins pourraient être plongées dans des difficultés supplémentaires.

Les tremblements de terre et les répliques qui ont fait près de 500 morts et ont causé des dommages estimés à 5.000 milliards de roupies (337,84 millions de dollars) aux hôpitaux et infrastructures publiques sur la côte nord de l'île. -VNA