Avec la signature de l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA), la position du Vietnam sur la scène mondiale s’améliorera.

L’EVFTA contribue a la prosperite et au progres social hinh anh 1Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh. Photo: VietnamPlus

Hanoi (VNA) - Avec la signature de l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA), la position du Vietnam sur la scène mondiale s’améliorera, selon le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh.

Le 25 juin 2019, le Conseil européen a approuvé les contenus de l’EVFTA et de l’EVIPA, tout en chargeant la Commission européenne de signer l’accord avec le Vietnam le 30 juin à Hanoi.

À cette occasion, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, a parlé à la presse de l’importance de l’accord dans le partenariat Vietnam-UE.

- Comment la signature des accords va-t-elle améliorer la position du Vietnam?

Le Vietnam a signé 12 accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux. La stratégie d’intégration du pays reposant sur la multilatéralisation et la diversification des relations a été façonnée, renforcée et développée au fil des ans.

L’EVFTA revêt une importance et un rôle importants dans la stratégie d’intégration du Vietnam, car il s’agit d’un accord de libre-échange de nouvelle génération très exigeant et complet, pour lequel l’UE et le Vietnam ont consenti des efforts considérables pour mener à bien les négociations et les procédures juridiques en vue de sa signature en juin.

L’EVFTA est différent des anciens pactes car il présente des exigences élevées en termes d’ouverture du marché.

Par exemple, l’UE supprimera près de 100% des droits de douane sur les produits vietnamiens au cours des sept premières années d’application de l’accord.

Composé de 17 chapitres et de deux protocoles, l’EVFTA couvre tous les domaines du commerce des biens, des services, des investissements et des marchés publics, de la défense commerciale et des incitations pour les petites et moyennes entreprises, ainsi que de la protection de la propriété intellectuelle.

Cela signifie que, grâce aux incitations que les partenaires donneront au Vietnam, nous augmenterons non seulement nos revenus d’import-export avec les pays de l’UE, mais nous serons également en mesure d’améliorer la compétitivité de l’économie, en particulier en formant une nouvelle chaîne de valeur avec l’un de nos principaux partenaires importants.

Dans le même temps, l’UE est un partenaire important du Vietnam en matière de technologie et de ressources d’investissement. Par conséquent, le Vietnam considère que le partenariat entre le Vietnam et l’UE est fondamental et important dans la stratégie de développement des deux parties.

Parallèlement à d’autres accords de libre-échange tels que l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) et le Partenariat économique global régional (RCEP), l’EVFTA créera un développement décisif et se tournera vers la prospérité, le progrès social et l’achèvement des cadres juridiques pour notre économie de marché à orientation socialiste.

De concert avec l’EVFTA et l’EVIPA, la position du Vietnam sera renforcée sur la scène mondiale en tant que pays avec de grandes contributions et une grande responsabilité pour la croissance de la mondialisation en vue de la facilitation des échanges.

Je crois que le modèle de développement et les conditions du Vietnam feront partie des avancées positives de la mondialisation, en particulier dans la situation économique mondiale complexe actuelle, caractérisée par un unilatéralisme et un protectionnisme grandissants.

- Pouvez-vous expliquer en quoi l’EVFTA et l’EVIPA vont impacter l’attrait des investissements de l’Europe?

L’EVFTA et l’EVIPA seront tous deux signés le 30 juin. Je pense que s’ils sont ratifiés, l’environnement de l’investissement, ainsi que les conditions d’affaires pour les investisseurs européens au Vietnam seront considérablement améliorés. Parallèlement, certains contenus majeurs liés à la protection des investissements et au règlement des conflits en matière d’investissement seront identifiés et mis en oeuvre.

Les mécanismes juridiques et la gestion par le gouvernement vietnamien amélioreront également l’environnement de l’investissement.

Par conséquent, nous pensons que les investisseurs européens seront les premiers à s’intéresser au marché vietnamien et à investir fortement au Vietnam.

Grâce à la facilitation des échanges, les investisseurs européens peuvent bénéficier de conditions propices au développement d’industries prometteuses au Vietnam, notamment l’agroalimentaire, la haute technologie, l’automobile et l’électronique.

Avec l’EVFTA et d’autres accords similaires, les investisseurs de l’UE disposeront de bonnes conditions pour accéder non seulement au marché vietnamien fort de 100 millions de consommateurs, mais également au marché de l’ASEAN, forte de 660 millions de consommateurs, et de nombreux autres partenaires.

C’est une chance pour eux d’exploiter les avantages et les incitations des activités commerciales grâce aux accords de libre-échange auxquels le Vietnam est partie.

- Selon vous, quel secteur du Vietnam bénéficiera-t-il le plus de cet accord?

Je pense que l’EVFTA entraînera des réductions importantes des tarifs et l’ouverture des marchés.

Pour le Vietnam, bien que l’UE n’ait pas encore été son premier partenaire commercial et que ses exportations sur le marché se chiffrent à près de 42 milliards de dollars, la croissance des recettes d’exportation sur le marché atteint 17%.

En particulier, le Vietnam et l’UE sont des marchés complémentaires, le potentiel de croissance des exportations et la coopération économique entre les deux parties sont considérables.

Dans les conditions de réduction tarifaire pour les produits alimentaires vietnamiens, plus de 85,6% des droits de douane frappant les produits vietnamiens seront réduits à zéro au cours de la première année. Dans les sept prochaines années, près de 100% des droits de douane seront ramenés à zéro.

Avec l’EVFTA, tous les principaux produits vietnamiens exportés vers l’UE bénéficieront de concessions tarifaires sur le marché de l’UE dès la première année, y compris le riz, le café, le miel, le haricot, le bétail, les fruits et les produits aquatiques.

Les produits prometteurs offrant de grands espoirs de croissance sur le marché comprennent les vêtements, les meubles en bois, les produits informatiques et les produits raffinés. -VNA