La Fondation d’Amitié Sri Lanka-Vietnam a remis lundi à Hanoi des dons de la Communauté vietnamienne au Sri Lanka aux victimes vietnamiennes de l'agent orange.

Lors d'une rencontre entre la Fondation d’Amitié Sri Lanka - Vietnam et l'Association des victimes de l'agent orange du Vietnam (VAVA) à Hanoi, son vice-président, le docteur R. A. Chandrasena, a souligné que les Vietnamiens vivant au Sri Lanka s'orientaient toujours vers leur patrie et souhaitaient partager les difficultés avec leurs concitoyens.

Selon le vice-président, la Fondation organise régulièrement des activités de soutien à la lutte pour que la justice soit rendue aux victimes de l'agent orange, et mobilise des organisations internationales et des individus pour aider le Vietnam à surmonter les conséquences de la guerre.

En venant au Vietnam cette fois-ci, a ajouté le docteur R. A. Chandrasena, il souhaite collecter des documents et se renseigner sur la vie des habitants, notamment des victimes de l'agent orange, afin d'écrire davantage d'articles permettant aux Sri Lankais de mieux comprendre le Vietnam et ses habitants.

Au nom des plus de 3 millions de victimes de l'agent orange au Vietnam, le président de la VAVA, le général Nguyen Van Rinh a exprimé ses remerciements à la Communauté vietnamienne au Sri Lanka, à l'ambassade du Vietnam dans ce pays ainsi qu'à la Fondation d’Amitié Sri Lanka-Vietnam pour leurs aides. -AVI