Hanoi, 21 février (VNA) - Les préparatifs pour le 2e Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) se déroulent comme prévu et reçoivent l'appréciation des deux pays, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoai Trung lors d’une interview accordée  à la presse le 21 février.

Photo : VNA

Le vice-ministre des Affaires étrangères a souligné que le Vietnam ne disposait que de 20 jours pour se préparer, après que le président américain Donald Trump eut annoncé que Hanoi serait le lieu du sommet. Il a indiqué que lors du premier Sommet Etats-Unis – RPDC de l'année dernière, Singapour, pays hôte, disposait de près de deux mois pour se préparer.

Lê Hoai Trung a affirmé que les hauts dirigeants vietnamiens avaient prêté une grande attention au travail de préparation, ajoutant que le chef du gouvernement a donné instruction aux ministères et aux branches de concentrer au maximum leurs efforts, de se coordonner avec les parties pour organiser avec succès le Sommet.

Selon le vice-ministre des AE, le Vietnam a discuté avec les deux pays des détails liés à la sécurité, à la réception, au travail de presse.
En outre, le Vietnam a préparé l'infrastructure du centre des médias et créé des conditions favorables pour que les reporters domestiques et étrangers couvrent l'événement, a-t-il déclaré.

Lê Hoai Trung, a déclaré que le 2e Sommet Etats-Unis – RPDC est un événement international qui suscite un intérêt particulier auprès de la communauté internationale et de l’opinion internationale, et que l'organisation de cet événement est un formidable atout pour le Vietnam.

Il a déclaré que c’était une occasion de démontrer la responsabilité proactive du pays vis-à-vis de la communauté internationale ainsi que son souhait de contribuer à la paix régionale et mondiale.

Il a souligné que l'accord de Genève de 1954 sur la fin de la guerre et le rétablissement de la paix dans la péninsule d'Indochine avait été signé en Suisse, mais cette fois, la tenue du 2e Sommet Etats-Unis – RPDC coïncide avec le 20e anniversaire du titre de «Ville pour la paix» qui lui est décerné par l’UNESCO, et Hanoi devrait saisir cette occasion pour promouvoir l’image d’une ville éprise de paix, amicale, avec de belles traditions culturelles et riche en potentiel de coopération.

Le vice-ministre des Affaires étrangères a souligné qu’il s’agissait d’un changement remarquable qui affirme la position grandissante du pays et démontre en même temps son rôle et sa contribution positive aux affaires internationales, a-t-il déclaré.

En accueillant ce sommet, le Vietnam répond aux attentes de la communauté internationale et des deux pays concernés, à savoir qu'il est un pays sûr, doté d'une bonne sécurité, d'une expérience considérable au cours du processus de développement et de relations amicales avec les pays voisins et la communauté internationale.

En outre, le sommet offre au Vietnam une bonne occasion de présenter son pays, sa sa population et son développement socio-économique, a-t-il ajouté.

Selon lui, quelque 2.600 journalistes étrangers se sont inscrits pour venir au Vietnam afin de rendre compte de l'événement, et ils contribueront à présenter les réalisations du Vietnam au monde.

Le pour le 2e Sommet Etats-Unis – RPDC doit se dérouler dans la capitale Hanoi, les 27 et 28 février prochains.-VNA