Des médecins des Garde-frontières de la province de Binh Dinh assistent un pêcheur. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Ces dernières années, les forces maritimes compétentes ont organisé de nombreux programmes significatifs pour assister les pêcheurs. Il s’agissait, entre autres, des programmes intitulés « La Marine vietnamienne, point d’appui des pêcheurs », « Les Garde-côtes en compagnie des pêcheurs », et des campagnes de vulgarisation de la loi en faveur des pêcheurs.

Selon le contre-amiral Pham Van Vung de la Marine vietnamienne, le programme « La Marine vietnamienne, point d’appui des pêcheurs » se concentre sur la sensibilisation à la responsabilité du citoyen dans la défense de la souveraineté maritime nationale et au respect de la loi dans la pêche, ainsi que sur l’assistance des pêcheurs en activité dans les eaux territoriales nationales…

Le contre-amiral Pham Van Vung a indiqué que le programme avait abouti à de premiers résultats satisfaisants et était apprécié de nombreuses organisations et entreprises de différentes villes et provinces côtières. En effet, plusieurs unités de la Marine vietnamienne ont signé des programmes de coopération avec 24 des 28 villes et provinces côtières. Elles ont distribué un millier de gilets de sauvetage, 1.500 bouées de sauvetage et 3.700 drapeaux nationaux. Elles ont également organisé des programmes de consultation médicale et de distribution de médicaments en faveur d’un millier de personnes, outre des campagnes de protection de l’environnement marin…

Le programme « Les Garde-côtes en compagnie des pêcheurs », lancé par le commandement de cette force, est mis en œuvre depuis plus de deux ans dans 13 communes et districts insulaires de 11 villes et provinces côtières. Il bénéficie d’un grand soutien des autorités, organisations politiques et sociales locales, ainsi que de plusieurs entreprises et bailleurs de fonds qui lui ont accordé plus de 5 milliards de dôngs.

Le commandement des Garde-côtes a collaboré avec l’Association des jeunes médecins vietnamiens et de nombreux hôpitaux afin d’organiser des programmes de consultation médicale et de distribution de médicaments gratuits en faveur de près de 1.900 pêcheurs. Environ 500 guides de premiers secours et 340 armoires à pharmacie ont été offerts à des bateaux de pêche. Des cours de formation aux premiers secours en cas de noyade ont été organisés à l’intention de plus de 1.500 pêcheurs. Environ 2.500 cadres et pêcheurs ont pu particper à des cours pour améliorer leurs connaissances juridiques… De nombreuses autres activités ont été lancées afin d’assister les pêcheurs et enfants défavorisés, contribuant au renforcement de la solidarité entre les Garde-côtes et les habitants.

De son côté, le Département de secourisme et de sauvetage, relevant de l’Etat-major général de l’Armée populaire du Vietnam, cherche toujours à promouvoir l’importance de la recherche, du secourisme et du sauvetage dans la garantie de la sûreté et de la sécurité maritimes.

En 2018 et au premier semestre 2019, 18 personnes en état d’urgence ont été transportées par des avions de l’Armée de l’air et de défense anti-aérienne, de la Marine et du corps de troupes 18, depuis le district insulaire de Truong Sa au continent. Des centaines de personnes, dont plusieurs dizaines d’étrangers, ont été transportés d’urgence à l’hôpital grâce à des navires de la Marine, des Garde-côtes et des Garde-frontières. Les forces compétentes ont également fourni des refuges, de l’eau et d’aliments, des médicaments à des milliers de pêcheurs en détresse en mer.

Le général de brigade Le Manh Tien, vice-directeur du Département de secourisme et de sauvetage, a souligné que son département continuerait de contribuer au développement des forces spécialisées dans ce travail pour une meilleure performance.

Outre la Marine, les Garde-côtes et les forces chargées du secourisme et du sauvetage, les Garde-frontières constituent aussi un appui des pêcheurs avec ses activités de recherche et de sauvetage. Ils ont également offert des drapeaux nationaux à des pêcheurs dans 28 villes et provinces côtières. Selon le lieutenant-colonel Truong Lam Toi, chef du comité de la jeunesse des Garde-frontières, offrir des drapeaux nationaux aux pêcheurs contribue à élever leur sens de responsabilité dans la défense de la souveraineté de la Patrie. -VNA