Central Group, premier groupe de vente au détail de la Thaïlande, a racheté une série de supermarchés de produits  électroniques Nguyên Kim ​via sa filiale Power Buy. Photo: internet

Hanoi (VNA) - Les opérations de M&A (fusions-acquisitions) entre entreprises vietnamiennes du secteur de l’électronique et du numérique et partenaires étrangers créent de nouvelles alliances. C’est la voie la plus rapide pour les entreprises étrangères d'acquérir des part de marché, des réseaux d’approvisionnement et de vente au détail, ainsi que la clientèle des marques vietnamiennes de ce secteur.

Selon Dang Chuong Linh, chef adjoint du Conseil de recherche stratégique et de planification du développement du commerce de l’Institut de recherche sur le commerce du ministère de l’Industrie et du Commerce, au Vietnam, les M&A se développent rapidement tant en volume qu'en envergure. En 2015, le Vietnam a recensé un total de 525 opérations représentant plus de 4,3 milliards de dollars, soit une hausse de 40% en un an.

A.T. Kearney, un cabinet américain de conseil en stratégie, estime que le Vietnam est le 28e des marchés de détail les plus attrayants du monde, raison pour laquelle les M&A sont très fréquentes.

Dans le secteur de l’électronique, Nguyen Kim s'est allié avec Central Group (Thaïlande) dont la filiale Power Buy a acquis 49% des actions de la Compagnie d'investissement et de développement de technologies et de nouvelles solutions NKT (Nguyen Kim).

Le groupe japonais Nojima a porté à 31% sa participation dans la Compagnie par actions du monde numérique Trân Anh. D'autres noms connus comme HC, Pico, Media Mart, FPT Shop... envisagent des opérations de M&A. -CPV/VNA