Photo : internet

Hanoï (VNA) – Des médias étrangers ont publié des articles appréciant les acquis économiques du Vietnam en 2017.

Analysant ces acquis au Vietnam, le site d'information en anglais Asian Correspondent a souligné que le Vietnam devenait non seulement le 2e producteur en Asie du Sud-Est mais se classait au 2e rang après l’Inde dans la liste des économies ayant le rythme de développement le plus rapide au monde. Le Vietnam est un pays attrayant pour les compagnies multilatérales et les investisseurs étrangers.

Le site d’information Mayo Advertiser a remarqué que le tourisme ​était un moteur essentiel pour l’économie vietnamienne. Selon ce site, la baie de Ha Long, Da Nang, Hoi An sont des destinations parfaites pour une Lune de miel inoubliable.

En plus, des journaux prestigieux étrangers ont publié des articles sur les procès liés à la corruption au Vietnam comme Bloomberg, Forbes. La corruption menace la stabilité sociale et le Parti communiste du Vietnam (PCV) considère que la lutte contre ce fléau est un devoir important. Pour Forbes, le PCV intensifie la lutte contre la corruption dans les entreprises pour améliorer les activités des investisseurs étrangers.

Dans un récent article, le journal Asia Times a annoncé qu’il restait encore un obstacle majeur sur la voie du développement économique du Vietnam : les infrastructures de transport incomplètes et ​parfois vétustes.

La Banque asiatique de développement (BAD) estime que d'ici 2030, le Vietnam aura besoin de 480 milliards de dollars pour construire de nouvelles autoroutes, de nouvelles lignes de chemin de fer et de nouveaux aéroports. ​Cela exposera le gouvernement vietnamien à un risque évident ​de creusage de la dette ​publique à ces fins.

L'agence Bloomberg a mis l'accent sur l'éducation universitaire au Vietnam ​où des problèmes ​demeurent. L'enseignement universitaire reste encore trop théorique au dépend de la pratique.

Le magazine britannique «The Economist» a publié un article inquiétant sur les graves conséquences pour le Vietnam ​de la pollution de l'environnement et des changements climatiques.

The Diplomat a également mis en garde contre l​e vieillissement de la population ​vietnamienne.

2017 ​restait une année très réussie pour le Vietnam. Selon le Département général des statistiques générales, le Produit intérieur brut (PIB) du Vietnam en 2017 a augmenté de 6,81%, le niveau le plus élevé ces dix dernières années.

Selon les prévisions des experts économiques ​internationaux, en 2018, le Vietnam continuera d'attirer des ​fonds étrangers, développera l'industrie manufacturière et son PIB sera plus élevé que la moyenne en Asie. -VNA