Les investisseurs s’intéressent beaucoup aux appartements à proximité d’une station de bus, d’un parc, d’un lac, le long du fleuve... Photo : Thanhniên/CVN

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Le segment des logements de luxe du marché immobilier de Hô Chi Minh connaît une croissance rapide : les appartements bien emplacés et équipés sont très appréciés des investisseurs comme des étrangers.

Selon un rapport de l’Association de l’immobilier de Hô Chi Minh-Ville (HoREA), environ 700 étrangers sont propriétaires d’appartements dont la plupart sont situés au centre-ville. Et nombre de quelque 4,5 millions de Vietnamiens résidant à l’étranger souhaitent avoir un logement au Vietnam.

En raison de la hausse de la demande l’année dernière, le prix des appartements de luxe a augmenté d’entre 5% et 15% en un an. En 2016, ce segment devrait continuer de se développer rapidement, selon le Service de la construction de Hô Chi Minh-Ville. Les acquisitions étant faites à des fins non seulement d’habitat, mais aussi de location, c’est-à-dire d’investissement.

«Les investisseurs s’intéressent beaucoup à la vue de l’appartement. Bien que son prix soit plus élevé que les autres, ils sont prêts à payer davantage», a insisté Neil MacGregor, directeur de la compagnie Savills Vietnam.

«Le prix d'un appartement de luxe à louer à Hô Chi Minh-Ville varie entre 1.500 et 5.000 dollars par mois. Cependant, il est difficile d’en trouver un, car ils sont peu nombreux», a expliqué Dô Nhât Nam, représentant d’une entreprise sud-coréenne.

Grâce aux accords de libre-échange auxquels le Vietnam est partie, comme l’Accord de partenariat transpacifique (TPP) et l'Accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA), Hô Chi Minh-Ville attire de plus en plus d’investisseurs, de spécialistes et de techniciens étrangers, ce qui entraîne une forte animation sur le marché du logement de la ville. 

L’immobilier devient un secteur de l’investissement attrayant. Les devises transférées à Hô Chi Minh-Ville par les Vietnamiens résidant à l’étranger (Viêt kiêu) se sont élevées à 5,5 milliards de dollars en 2015 dont 21,6% ont été investis dans l’immobilier. Celui-ci a en outre attiré 1,3 milliard de dollars d’IDE (investissement direct étranger). Ce premier trimestre, la ville recensait 82 projets d’immobilier fournissant près de 4.400 appartements à louer.

Les locataires préfèrent un logement de luxe à proximité d’une station de bus, d’un parc, d’un lac, le long du fleuve... Les appartements bien équipés, situés dans un cadre verdoyant et calme sont toujours les plus prisés. -CVN/VNA