Bai Dinh, la plus grande pagode d'Asie du Sud-Est. Photo: CVN/VNA

Ninh Binh (VNA) – Au lendemain du deuxième Sommet entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis à Hanoi, des groupes de journalistes étrangers se sont rendus vendredi 1er mars à Ninh Binh (Nord) qui regorge de paysages oniriques et vestiges historiques et culturels.

Ninh Binh est très heureuse d’être sélectionnée comme l’une de trois destinations d’accueil des journalistes internationaux, au côté de Hanoi et Quang Ninh (Nord), a déclaré à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) le directeur du Service du tourisme de Ninh Binh, Bui Van Manh.

La province fut la capitale du Vietnam durant la période 968-1010, sous les dynasties des Dinh, Lê antérieurs et Ly. La province comprend deux villes et six districts d’une superficie totale de près de 1.400 km², et compte une population totale de plus de 950.000 personnes. Elle recèle trois topographies typiques : des zones montagneuses et semi-montagneuses, des plaines rizicoles inondées et des plaines littorales.

Le site de Tràng An est devenu un vrai paradis du tourisme, non pas seulement en tant que célèbre patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2014, mais aussi, sinon plutôt, de site de tournage en 2016 du «blockbuster» hollywoodien Kong : Skull Island, du réalisateur américain Jordan Vogt-Roberts.

Tràng An compte environ 48 grottes découvertes à ce jour. Montagnes et rivière créent un paysage harmonieux, intact. Le jeu de la tectonique qui s’est exercé en ces lieux durant des millions d’années en a fait un vaste complexe qui constitue un écosystème unique abritant plusieurs dizaines d’espèces endémiques de faune comme de flore.

Le complexe de la pagode  Bai Dinh, sur la montagne Bai Dinh, commune de Gia Sinh, comprend l’ancienne pagode Bai Dinh, perché à près de 200 m de hauteur qui, selon la légende, a été construite sous la dynastie des Ly (11e siècle), et la nouvelle pagode Bai Dinh, qui couvre 107ha et abrite de nombreux ouvrages architecturaux aux dimensions record.

L’accueil des journalistes internationaux est considéré comme un événement important du tourisme de Ninh Binh qui s’efforce de devenir l’un des pôles touristiques du Vietnam d’ici 2020 et de faire du tourisme un fer de lance de l’économie locale d’ici 2030.

L’an dernier, la province a accueilli plus de 7 millions de visiteurs, soit une hausse de 9,5% en glissement annuel. Elle cherche à attirer 1 million d’arrivées étrangères et 7 millions de visiteurs nationaux d’ici 2020, 1,5 million et 9 millions en 2025, et 2,1 millions et 11,2 millions l’horizon 2030.  –VNA