Les investisseurs japonais s'intéressent au Vietnam

L'économie vietnamienne, en plein boom, attire les investisseurs étrangers en général et ceux du Japon en particuliter, selon le Groupe japonais de finances Daiwa Securities, cité le 4 juin par le journal britannique "The Financial Times".
L'économie vietnamienne, en plein boom, attire les investisseurs étrangers en général et ceux du Japon en particuliter, selon le Groupe japonais de finances Daiwa Securities, cité le 4 juin par le journal britannique "The Financial Times".


Une étude réalisée par la banque HSBC a également montré que le milieu des investisseurs japonais s'intéressait particulièrement au Vietnam et aux pays d'Asie du Sud-Est dans leur première étape de développement. Selon un rapport sur l'environnement commercial au Vietnam, réalisé par des investisseurs japonais, 58% des entreprises japonaises sondées ont déclaré qu'elles comptaient élargir leurs activités au Vietnam. Il s'agit du taux le plus élevé en Asie du Sud-Est.


Selon les investisseurs japonais, le marché vietnamien a comme avantages de riches potentialités et un bas coût de la main-d'oeuvre. Il pèche par contre par ses infrastructures peu développées, ses procédures administratives trop compliquées et sa politique de gestion pas encore convenable.


Selon un correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (AVI) à Tokyo, le gouvernement japonais a décidé d'accorder un prêt de 50 à 100 milliards de yens au Vietnam pour son projet de construction d'un réseau de lignes haute tension. La partie japonaise élaborera un projet comprenant une prévision des besoins énergétiques et un plan de construction d'une centrale nucléaire, puis le proposera à la partie vietnamienne.-AVI

Voir plus