La Banque d’Etat du Vietnam vient de publier une circulaire sur la gestion des devises en matière d’investissement direct étranger au Vietnam.

La circulaire 19/2014 de la Banque d’État du Vietnam qui vient d’entrer en vigueur concerne les entreprises créées au Vietnam dans le cadre d’un investissement direct étranger (IDE), les entreprises non implantées au Vietnam mais impliquées dans un contrat commercial ou de coopération au Vietnam, ainsi que les particuliers non domiciliés au Vietnam ayant apporté des capitaux à une entreprise au Vietnam issue de l’IDE.

Les investisseurs dans une entreprise issue de l’IDE peuvent apporter leurs capitaux en devises ou en dông, selon les conditions fixées par la licence d’investissement, ce qui est une nouveauté intéressante car l’arrêté sur les devises de 2005 n’autorisait que les devises. En revanche, l’investissement dans une entreprise d’IDE, qu’il soit étranger ou vietnamien, doit être réalisé par l’intermédiaire d’un compte d’investissement direct ouvert dans une banque pour l’opération envisagée, libellée en une devise ou en dông.

L’emploi des bénéfices ou dividendes perçus en dông ou en devises par l’investisseur étranger sur le territoire du Vietnam, notamment pour un nouvel investissement, est autorisé sous réserve de la réglementation sur la gestion des devises, ainsi que des dispositions des Lois sur l’investissement, sur les entreprises, sur les revenus individuels, sur les revenus des entreprises. -VNA