Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Les interpellations de la 6e session de l’Assemblée nationale (XIVe législature) ont commencé mardi matin et se poursuivront jusqu’au 1er novembre. Elles seront retransmises en direct à la télévision et à la radio.

Mardi matin, les députés vont poser des questions sur l’application de six résolutions de l’Assemblée nationale concernant la supervision thématique et les interpellations depuis le début de la XIVe législature à la fin de la 4e session.

Dans son discours d’ouverture des interpellations, la présidente de l’Assemblée nationale, Nguyen Thi Kim Ngan, a indiqué qu’un rapport synthétique du gouvernement et une vingtaine d'autres  de ministères, organes, de la Cour populaire suprême, du Parquet populaire suprême, du Conseil des affaires ethniques et de Commissions de l’Assemblée nationale avaient été envoyés à l’Assemblée nationale.

Selon elle, ces rapports ont montré des réalisations mais aussi des inefficacités. Nguyen Thi Kim Ngan a ainsi insisté sur la nécessité d’évaluer la situation pour identifier les difficultés et avancer des solutions. Cela illustre la responsabilité de l’Assemblée nationale en termes de supervision et sa volonté d’accompagner le gouvernement dans la réalisation des résolutions de l’Assemblée nationale, a-t-elle affirmé.

A la fin de la séance du 30 octobre, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc donnera des explications sur certains points relevant de la responsabilité du gouvernement.

Nguyen Thi Kim Ngan a demandé aux députés de poser des questions claires; et aux personnes interrogées de donner des réponses précises tout en clarifiant les orientations à suivre dans les temps à venir.

Chaque député a une minute pour poser sa question et la personne interrogée a trois minutes pour y répondre. -VNA