Travail au gisement Bach Ho (Tigre blanc). Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Depuis la signature de deux premiers contrats en 1978 entre le gouvernement vietnamien et la société italienne AGIP, le secteur pétrolier vietnamien a attiré des flux d’investissement direct étranger (IDE) qui servaient d’une base importante au service de son développement.

Depuis l’ouverture de l’économie nationale au 30 novembre 2015, le Vietnam a signé 105 contrats sur l’exploration et l’exploitation de pétrole avec des partenaires étrangers, dont 39 sont arrivés à terme et 66 encore en opération.

Selon des statistiques de PetroVietnam (PVN), ces 30 dernières années, les investisseurs étrangers ont injecté environ 45 milliards de dollars dans l’exploration et l’exploitation de pétrole au Vietnam.

Actuellement, plus de 40 compagnies pétrolières étrangères investissent au Vietnam. Parmi elles de grands groupes tels que Chevron (Etats-Unis), KNOC (République de Corée), Gazprom (Russie), Petronas (Malaisie), PTTEP (Thaïlande), Talisman et Repsol (Espagne), ExxonMobil (Etats-Unis), Total et Neon Energy (France). La plupart des compagnies étrangères ont réalisé des apports dans le capital social des sociétés vietnamiennes. En outre, le Vietnam a signé des coopérations avec la Russie pour créer des joint-ventures.

Pendant cette période, le Vietnam a exploité chaque année en moyenne de 15,5 à 17 millions de tonnes de pétrole et plus de 9 milliards de m3 de gaz.

Grâce aux coopérations avec les investisseurs étrangers, le groupe PetroVietnam a pu accéder à des technologies modernes et améliorer sa gestion pour accélérer son intégration internationale. Le joint-venture vietnamo-russe Vietsovpetro est un exemple en matière de coopération dans le secteur pétrolier.

Selon l’Association pétrolière du Vietnam (VPA – Vietnam Petroleum Association), la coopération avec les compagnies étrangères dans la prospection, l’exploration et l’extraction de pétrole a contribué à la construction de grands ouvrages tels que des raffineries, des centrales électriques ou des usines d’engrais. Ces ouvrages contribuent à la garantie de la sécurité énergétique et alimentaire nationale, à la création d’emplois et au développement socio-économique de différentes localités vietnamiennes.

Plusieurs membres de PetroVietnam tels que PTSC, PV Drilling, PVEP et PVE sont parvenus à fournir des services d’ingénierie non seulement à des partenaires au Vietnam mais aussi à ceux hors du pays.

En 30 ans, en accueillant des investissements étrangers, PVN s’est développé pour devenir un grand groupe capable de participer à des activités à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Cependant, vu la baisse des cours mondiaux du pétrole et des privilèges moins attrayants par rapport à d’autres pays de la région, le secteur pétrolier au Vietnam rencontre des difficultés en termes d’attraction des IDE. -VNA