Photo: Internet


Hanoï (VNA) – Les investissements étrangers enregistrés via les apports en capital social et les achats d’actions ont représenté un quart du total des investissements étrangers versés au Vietnam lors des onze premiers mois de 2018.

La deuxième plus grande banque sud-coréenne, KEB Hana, accélère les négociations concernant l’achat de 17,65% des actions de la Banque commerciale par actions d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV). Keppel Land (Singapour) a acheté des actions du projet Saigon Sports City. Lotte Card  (République de Corée) a acquis des actions de Techcom Finance et le groupe japonais Sojitz possède des actions de Saigon Paper.

Ces transactions et d’autres ont contribué à porter à 7,6 milliards de dollars les investissements étrangers injectés au Vietnam à travers les apports en capital social et les achats d’actions entre janvier et novembre.

Tandis que les capitaux enregistrés par de nouveaux projets a connu un fort recul de 21,3% et que les fonds ajoutés ont diminué de 7,4% en glissement annuel, la valeur des apports en capital social et des achats d’actions a augmenté de 44,4%.

Selon les statistiques du ministère du Plan et de l’Investissement, le Japon, la République de Corée, Singapour, les Îles Vierges britanniques et la Chine étaient les cinq plus importants investisseurs étrangers impliqués dans les activités de fusions-acquisitions lors des onze derniers mois.

En détail, les investisseurs sud-coréens ont participé à 1.735 affaires d’apports en capital social et d’achats d’actions cumulant 1,3 milliard de dollars, les Japonais, 532 affaires d’une valeur totale de près de 539 millions de dollars, les Singapouriens, 412 affaires avec près de 1,2 milliard de dollars, les Îles Vierges britanniques, 73 affaires avec 1,32 milliard de dollars, les Chinois, 922 affaires avec 503 millions de dollars.

Selon des experts, dans les prochaines années, les opérations de fusions-acquisitions continueront de se multiplier avec la participation des investisseurs étrangers, notamment ceux du Japon, de République de Corée, de Thaïlande et de Chine.

Entre janvier et novembre, la totalité des nouveaux investissements étrangers, des fonds ajoutés, des apports en capital social et des achats d’actions au Vietnam a atteint 30,8 milliards de dollars, soit une baisse de 6,8% en variation annuelle.

Le Vietnam a délivré une licence à 2.714 nouveaux projets, cumulant 15,78 milliards de dollars de capitaux enregistrés (-21,3% sur un an). 954 projets opérationnels ont relevé leur investissement initial de 7,4 milliards de dollars (-7,4%).

Dans ce même laps de temps, les projets d’IDE ont décaissé 16,5 milliards de dollars, soit une hausse de 3,1% sur un an. -VNA