Hanoi (VNA) – Pendant les vacances du nouvel an lunaire 2018, le Temple de la Littérature à Hanoi a accueilli plus de 10 mille visiteurs.

Le Temple de la Littérature a accueilli un grand nombre de touristes dès le jour de l’an. Photo : VOV

Selon Lê Xuân Kiêu, directeur du Centre d’activités culturelles et scientifiques du temple de littérature, ce site a accueilli un grand nombre de touristes dès le jour de l’an.

Considéré comme la première université vietnamienne, ce temple préserve les valeurs anciennes sur les études, honore les génies et les lettrés du Vietnam. Il attire l’attention particulière des touristes. Ces derniers sollicitent de belles caligraphies pour souhaiter la réussite dès les premiers jours de l’an lunaire.

Comme le veut la tradition, les Vietnamiens vont à la pagode aux premiers jours de l’an lunaire pour s’attirer le bonheur et la prospérité.

Dans la province de Nghê An (Centre), des milliers d’habitants locaux et de touristes ont afflué les temples dédiés au roi Quang Trung et au saint Hoang Muoi.

Nguyên Thi Tam, une vietnamienne résidant en Ukraine a fait savoir : «Où ils se trouvent, les Vietkieu pensent toujours à leur pays natal et à leur origine. Nous essayons de préserver les us et coutumes vietnamiens. Par exemple : aller à la pagode aux premiers jours de l’an lunaire pour s’attirer le bonheur, la chance et la prospérité ». 

Les pagodes et les vestiges historiques de Huê sont aussi des lieux de prédilection. Des milliers de visiteurs y sont venus en souhaitant une nouvelle année pleine de réussite à leur famille.

Dans la mégapole du Sud, la rue florale Nguyên Huê s’est clôturée lundi soir après une semaine pleine d’activités. Elle a accueilli plus d’un million de visiteurs.

Nguyên Thi Lan Anh, une visiteuse, a constaté: « La rue florale de Nguyên Huê présente chaque année des nouveautés. Cette année, j’ai observé une abondance de fleurs, de bonsaïs de décoration et notamment la présence d’un décoratif de troupeau de chiens très chatoyants. »

La province de Tây Ninh a ouvert lundi soir la fête printanière de la montagne Bà Den. Mais depuis le jour de l’an jusqu’à l’ouverture officielle, cette fête avait déjà accueilli près de 400.000 pèlerins.

Dimanche 18 février, soit le 3ème jour du premier mois lunaire, les visiteurs se sont rués vers les sites touristiques connus à Cân Tho, province méridionale qui envisage d’accueillir 8 millions de touristes en 2018.

Pour Trân Viêt Phuong, directeur du Service municipal de la culture, des sports et du tourisme, il s’agit d’un signe positif pour le tourisme de Cân Tho en 2018.

« Nous continuons à développer le tourisme vert et le tourisme d’affaire tout en améliorant la qualité des circuits spécifiques de notre localité. Nous allons augmenter les investissements dans la modernisation des infrastructures et des services », a-t-il indiqué. – VOV/VNA