Dans un supermarché à Pékin, en Chine. Photo: AFP/VNA

Hanoï (VNA) - Les exportations vers la Chine ne cesse d'augmenter lors de ces récentes dernières années. Selon les prévisions, le besoin d'importation de ce marché continue de s'accroître dans les prochaines années. Ainsi, les entreprises vietnamiennes doivent répondre bien aux besoins de ce marché.

Selon Pham Thiet Hoa, directeur du Centre de promotion du commerce de Ho Chi Minh-Ville, la Chine est le plus grand partenaire commercial du Vietnam. Ainsi, le renforcement des exportations vers ce marché revêt une signification importante.

Selon les statistiques du Département général des douanes, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Vietnam et la Chine ont atteint 94,3 milliards de dollars en 2017 dont 35,4 milliards des exportations vietnamiens.

Entre janvier et novembre 2018, le Vietnam a exporté pour 37,6 milliards de dollars vers la Chine, soit une hausse de 22% en glissement annuel. Les produits exportés en Chine affichant un chiffre d'affaires supérieur à un milliard de dollars comprennent les légumes et fruits (2,5 milliards), le caoutchouc (1,2 milliard), les fibres textiles (2 milliards), les produits textiles (1,38 milliard), les chaussures (1,3 milliard), le bois et ses dérivés (1 milliard), les ordinateurs et accessoires (7,6 milliards), les téléphones et accessoires (8,4 milliards), les appareils photo et caméscopes (2,5 milliards), les machines et autres équipements (1,3 milliard).

Dans le même laps de temps, le Vietnam a importé pour 59,5 milliards de dollars de Chine, soit une hausse de 12,8% en glissement annuel, représentant 27,5% de la valeur totale des importations nationales.

Lors du "Forum des exportations 2018 - Les marchés de l’ASEAN et de la Chine", organisé le 14 novembre par le Centre pour la promotion du commerce et de l'investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), le consul général de Chine au Vietnam Wu Jun a déclaré que le Vietnam était l'un des dix plus grands partenaires commerciaux de la Chine au sein de l'ASEAN. En outre, la Chine était le principal marché pour les exportations vietnamiennes. Mais la taille des échanges commerciaux n'est toujours pas à la mesure de l'amitié, de la force économique ainsi que de la taille des marchés des deux pays.

Actuellement, la Chine est en train d'appliquer les mesures sanitaires et phytosanitaires plus strictes pour les produits importés. C'est pourquoi, pour améliorer le prestige des produits vietnamiens, les entreprises doivent observer strictement les réglementations chinoises sur l'origine des produits et collaborer avec les unités de quarantaine pour tester les produits avant de les exporter. -VNA