Hanoi (VNA) – Le Vietnam a exporté en sept mois environ 351 millions de dollars de thon, soit une hausse de 11% par rapport à la même période de l’année dernière, a fait savoir l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).
 
Le thon devient le troisième produit d'exportation majeur après la crevette et le pangasius. Photo: VNA

Les principaux marchés du thon vietnamien de toutes catégories restent les Etats-Unis, l’Union européenne (UE), Israël, l’ASEAN, le Japon, le Canada, le Mexique et la Chine, a-t-elle indiqué.

A l’exception du marché américain où les commandes ont reculé de 8,9% en glissement annuel à 116,3 millions de dollars, deux des trois premiers marchés ont affiché une bonne croissance au cours des sept premiers mois de cette année, a-t-elle poursuivi.

Les exportations vers l’UE a progressé de 23,7% à 82,7 millions de dollars alors que celles vers Israël a bondi 55,7%, à plus de 42,3 millions de dollars, a précisé la VASEP.

Souvent en tête des importateurs du thon vietnamien, le Japon s’est placé à une lointaine cinquième place. Mais bien que ses importations s’amenuisent, ce marché représente toujours des volumes croissants de thon vietnamien et la même dynamique se poursuit, a-t-elle constaté.

Comme septembre est traditionnellement la période de forte consommation de thon, les importateurs étrangers vont augmenter leurs commandes. Si les exportations continuent de croître au rythme actuel, elles pourraient atteindre l’objectif de 500 millions de dollars, a déclaré le secrétaire général de la VASEP, Truong Dinh Hoe.

En 2016, le pays a exporté pour 510 millions de dollars ( 12%) de thon, notamment congelé, transformé congelé et en conserve, vers 138 marchés du monde, les premiers importateurs étant les États-Unis, l’UE, la Thaïlande, Israël et le Japon. – VNA