Les exportations de produits aquatiques devraient atteindre 4,4 milliards de dollars au premier semestre

Les exportations vietnamiennes de produits aquatiques devraient atteindre 4,4 milliards de dollars au premier semestre, en hausse de 6% sur un an, malgré des défis tels que les conditions météorologiques extrêmes et la pression concurrentielle sur les prix à l'exportation, les coûts élevés des intrants et la pénurie de matières premières, selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Photo d'illustration: Internet
Photo d'illustration: Internet

Hanoï (VNA) - Les exportations vietnamiennes de produits aquatiques devraient atteindre 4,4 milliards de dollars au premier semestre, en hausse de 6% sur un an, malgré des défis tels que les conditions météorologiques extrêmes et la pression concurrentielle sur les prix à l'exportation, les coûts élevés des intrants et la pénurie de matières premières, selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).

Les exportations de produits aquatiques sont estimées à environ 3,6 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois, en hausse de 6% sur un an.

Les marchés d'exportation ont montré des signes de reprise, tant en termes de demande que de prix. Les expéditions de produits aquatiques vers les États-Unis, le Japon, l'UE et la République de Corée, ont affiché une croissance de 5 à 26 % en mai.

Fin mai, les exportations vers les États-Unis ont augmenté de 13 % pour atteindre 635 millions de dollars, tandis que celles vers le Japon, la République de Corée et l'UE ont connu une expansion légère de 3 à 4 %.

En vue d'atteindre l'objectif de 10 milliards de dollars d'exportation de produits aquatiques sur l’ensemble de l'année, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a demandé aux localités de collaborer avec les entreprises et les associations concernées pour suivre de près l'évolution du marché et avoir des plans de production appropriés.

En outre, il est nécessaire que les entreprises travaillent ensemble pour élargir leurs débouchés, se conforment aux réglementations des marchés et proposer des modifications aux politiques afin de faciliter les exportations. Elles sont invitées également à s'appuyer sur les technologies avancées pour réduire leurs coûts de production, promouvoir les liens et surmonter les barrières techniques. -VNA

Voir plus