Les exportateurs vietnamiens des produits aquatiques ciblent les restaurants et les hotels chinois hinh anh 1Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Afin d'accroître leur part de marché en Chine, les exportateurs de produits aquatiques du Vietnam ont été conseillés à cibler les restaurants et les hôtels.

Lors d’un forum tenu récemment à Ho Chi Minh-Ville, l'Association des hôtels touristiques de Chine a conseillé aux entreprises vietnamiennes de s’étendre sur certains segments.

La Chine compte de nombreux restaurants et hôtels qui ont besoin de produits aquatiques de haute qualité. Certains d’entre eux ont développé leurs propres chaînes d’approvisionnement, offrant ainsi aux entreprises vietnamiennes une occasion de nouer des partenariats.

En 2018, le Vietnam a exporté pour 2,25 milliards de dollars de pangasius et pour 3,5 milliards de dollars de produits à base de crevettes.

La Chine a autorisé 686 entreprises vietnamiennes à expédier des produits aquatiques dans ce pays, selon le Département de la transformation et du développement de marchés pour les produits agricoles, revelant du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Mme To Tuong Lan, secrétaire général adjoint de  l'Association des exportateurs et producteurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), a annoncé que depuis 2017, avec un chiffre d'affaires à l'importation de plus d'un milliard de dollars, la Chine était l'un des quatre plus grands marchés de produits aquatiques vietnamiens.

Le Vietnam bénéficie d’avantages dans l’envoi de produits aquatiques sur ce marché, notamment des droits de douane préférentiels et le plan de la Chine visant à réduire sa propre agriculture aquatique. Cependant, le fait que la Chine resserre le contrôle de la qualité des produits posera de nombreux défis aux entreprises vietnamiennes, sans parler de la concurrence avec d’autres concurrents comme l'Inde, la Thaïlande et l'Indonésie, selon la VASEP.

En même temps, le directeur adjoint du Département de la transformation et du développement de marchés pour les produits agricoles, Tran Van Cong, a déclaré que les produits aquatiques vietnamiens n’étaient pas présents de manière généralisée dans les régions du Nord-Est et de l’Ouest de la Chine, ni qu’ils avaient des liens avec de grandes entreprises et des réseaux de distribution de ce pays.

Il a indiqué que pour aider les exportateurs à être compétitifs sur les marchés étrangers, les agences de l'Etat amélioraient le climat des affaires.

Les prévisions de marché, les avertissements concernant les recours commerciaux contre les exportations vietnamiennes et les mesures de lutte contre la fraude liée à l'origine seront renforcés, a-t-il déclaré.-VNA