L'économie extérieure contribue aux avancées du pays

Une réunion sur le thème "L'intégration internationale et les tâches de l'économie extérieure dans la nouvelle période" a été organisée mercredi à Hanoi par le ministère des AE et celui de l'Industrie et du Commerce.

 Une réunion sur le thème "L'intégration internationale et les tâches de l'économie extérieure dans la nouvelle période" a été organisée mercredi à Hanoi par le ministère des Affaires étrangères (AE) et celui de l'Industrie et du Commerce.

La réunion, qui s'inscrivait dans le cadre de la 27e Conférence diplomatique tenue du 12 au 19 décembre à Hanoi, a été honorée par la présence du Premier ministre Nguyen Tan Dung, des dirigeants de ces deux ministères, d'ambassadeurs, de chefs des organes de représentation du Vietnam à l'étranger...

S'adressant à la réunion, le ministre des AE Pham Binh Minh a précisé que les succès obtenus ces derniers temps sont le fruit de la coopération efficace et de l'entraide entre, d'une part, les ministères des AE, de l'Industrie et du Commerce, du Plan et de l'Investissement, et des Finances, et d'autre part, les organes de représentation du Vietnam à l'étranger.

Le ministre a pointé du doigt certaines insuffisances et proposé des mesures pour renforcer la coordination entre les ministères, secteurs et localités. Il a souligné que la Loi sur les organes de représentation du Vietnam à l'étranger de 2009 a contribué à favoriser les activités extérieures, l'économie extérieure en particulier, au profit du développement national.

Dans son discours, le ministre de l'Industrie et du Commerce Vu Huy Hoang a proposé des mesures pour rehausser l'efficacité de la coopération entre les secteurs du commerce et de la diplomatie.

Il a insisté sur la nécessité de multiplier les échanges entre les responsables des deux secteurs, d'accélérer la communication sur l'économie extérieure, de mettre en oeuvre le plan d'organisation du personnel des organes chargés des relations commerciales du Vietnam à l'étranger.

Les représentants des chefs des organes de représentation et des conseillers du commerce du Vietnam à l'étranger ont partagé des expériences dans la mise en oeuvre des tâches d'économie extérieure à l'étranger et donné des suggestions pour rehausser l'efficacité de la coopération entre les organes concernés.

"Le Parti, l'Etat et le peuple vietnamiens ont reconnu que les relations extérieures, et l'économie extérieure en particulier, avaient grandement contribué aux avancées socioéconomiques du pays", a déclaré le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Nguyen Tan Dung a hautement apprécié les contributions du secteur de la diplomatie dans les acquis du pays.

En 2012, ce secteur devra se concentrer sur la maîtrise de l'inflation, la stabilité de l'économie nationale, la garantie du bien-être social, le maintien d'une bonne croissance et donner des orientations au Parti et à l'Etat afin de promouvoir les potentiels, surmonter les difficultés et parvenir aux objectifs fixés dans la Résolution du 11e Congrès national du Parti.

Le chef du gouvernement a demandé au secteur de la diplomatie de continuer d'approfondir les relations et de profiter des atouts des partenaires traditionnels, notamment des partenaires stratégiques, au bénéfice de l'édification et de la défense nationale, de la paix, de la stabilité et de la coopération au développement tant dans la région que dans le monde.

Sur le plan économique, il lui a demandé d'achever au 1er trimestre 2012 l'édification de la stratégie globale sur l'intégration à l'économie mondiale...

Le Premier ministre a souligné que le secteur de la diplomatie devait faciliter l'envoi de travailleurs à l'étranger, développer le tourisme, élargir les débouchés d'exportation, lutter contre le protectionnisme, le dumping, continuer de faire appel aux Aides publiques au Développement (APD) dans l'amélioration des infrastructures, l'énergie, la formation de ressources humaines, la résilience au changement climatique, participer à l'attraction de l'investissement étranger dans les domaines à haute teneur en matière grise.

Ce secteur doit aussi renforcer la mise en oeuvre des mesures d'élargissement des débouchés, de stimulation du commerce de marchandises et de services, sonder les marchés ayant signé des accords de libre-échange pour doper les exportations nationales, diversifier les chaînes de distribution de produits et profiter des ressources extérieures pour la formation de ressources humaines hautement qualifiées. -AVI

Voir plus