Hanoi (VNA) – Le ministre vietnamien de la Justice Lê Thành Long qui a reçu le 22 septembre à Hanoi une délégation du Département politique du ministère chinois de la Justice, a plaidé pour le renforcement de la coopération légale et judiciaire entre les deux pays.

Le ministre de la Justice Lê Thành Long (droite) et le chef du Département politique du ministère chinois de la Justice, Lu Enguang, le 22 septembre à Hanoi. Photo : baomoi.com
Cette visite revêt une signification importante, contribant à renforcer la coopération légale et judicaire entre le Vietnam et la Chine, d’autant plus qu’elle est intervenue dans un contexte où le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a récemment terminé sa première visite officielle en Chine dans son poste à la tête du gouvernement vietnamien, a-t-il déclaré.

Le ministre Lê Thành Long a affirmé la politique constante  du Parti et du gouvernement vietnamiens de promouvoir les relations de partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam-Chine.

Développer les relations stables, saines et durables avec la Chine est toujours un choix stratégique et une des premières priorités de la politique extérieure du Vietnam, a-t-il souligné.

Le ministre a espéré que les deux pays devraient mieux promouvoir la tradition de solidarité et d’amitié, de renforcer la coopération mutuellement avantageuse, bien contrôler et traiter de manière appropriée les différends, sur la base du respect des intérêts légitimes de chacun en conformité avec le droit international, travailler ensemble pour créer un environnement de paix et de stabilité pour le développement.

Estimant que la mise en œuvre du protocole de coopération entre les deux ministères de la Justice, signé en 1997, ne correspond pas encore à la hauteur des attentes et des relations multiformes entre les deux pays, il a invité les deux parties à examiner la possibilité de signer un protocole d’accord de coopération et d’élaborer et réaliser un programme de coopération annuel.

 Le chef du Département politique du ministère chinois de la Justice, Lu Enguang, a pour sa part estimé que sur la base de leurs relations traditionnelles de longue date et leur confiance mutuelle, les deux pays devraient continuer de développer leurs rapports de coopération et d’attachement dans l’intérêt des deux peuples.

Il a proposé aux deux ministères de la Justice de renforcer leur coopération au travers des échanges d’experts, du partage d’informations sur les problèmes d’intérêt commun, de poursuivre les discussions en vue de la signature d’un nouvel accord de coopération.

Le responsable a plaidé pour une coopération accrue sur l’entraide judiciaire, à commencer par l’application complète de l’Accord d’entraide judiciaire en matière civile et pénale que les deux pays ont signé, et des discussions approfondies notamment sur l’administration de la justice.

Le chef du Département politique Lu Enguang et le vice-ministre vietnamien de la Justice Phan Chi Hiêu ont co-présidé un échange de vues sur le travail de vulgarisation des lois, la gestion et la formation des cadres judiciaires.

La délégation chinoise a également travaillé avec la Cour populaire suprême, le Parquet populaire suprême, le Service de la justice de la province de Quang Ninh (Nord) sur le travail judicaire local, en particulier la vulgarisation des lois. – VNA