Hanoi (VNA) - Le tourisme d'aventure attire de plus en plus de personnes portées par la découverte et le retour à la nature. Le pays, doté d’un fort potentiel en la matière, est en passe de devenir une destination phare pour ce genre de circuits.

Des câbles résistants sont tendus entre les plus robustes arbres dans la forêt de pins aux abords de la cascade de Datanla, à environ 4 km de Dà Lat, province de Lâm Dông, dans les hauts plateaux du Centre. Une installation des plus atypiques, qui permet aux baroudeurs de conquérir le sommet des imposants pins. Et le plus important, de dompter la peur du vide.

Traversée de la vallée par câble long de plus de 200 m.

Le parcours entre les cimes est une déclinaison du «High Rope Course», plus connu en français sous le nom d’accrobranche. Pour Nguyên Phú, qui gère le site à côté des chutes de Datanla, l’accrobranche va au-delà d’une simple lubie. «Cette activité est encore relativement nouvelle en Asie du Sud-Est ; on la retrouve seulement en Thaïlande, à Singapour et en Indonésie. Réputée difficile, elle met la force physique et le mental à l’épreuve. Elle permet d’encourager le développement de l’esprit d’équipe, mais aussi la confiance en soi», explique-t-il.

Les activités à sensations ne manquent pas à Dà Lat, où l’on peut pratiquer la descente en rappel, le vélo ou encore l’escalade.

Escalade de la cascade de Datanla, à environ 4 km de Dà Lat, province de Lâm Dông, dans les hauts plateaux du Centre.

 

Autre lieu, autre palette d’aventures. Comme bien d’autres destinations au Vietnam, Nha Trang, dans la province de Khánh Hoà, est un haut lieu de la plongée mais aussi offre maintes possibilités pour partir en excursions dans les collines de la région du Centre. Le parc national de Bach Ma (province centrale de Thua Thiên-Huê) est doté d’un bon réseau de sentiers balisés menant à des cascades. Il faut noter que les parcs nationaux sont parsemés de parcours d’escalade, tout comme sur l’île de Cát Bà, à Hai Phong, dans le Nord, ou encore la baie de Ha Long (province voisine de Quang Ninh), point de départ pour de superbes ascensions pour des grimpeurs expérimentés. D’ailleurs, pour les amoureux de l’eau, il est possible de découvrir la baie en kayak de mer pour approcher au plus près les formations karstiques.

Le kayak permet de vivre l’expérience de la vie sauvage. Photo : CTV

Un pays, mille possibilités

Le Vietnam est à juste titre considéré comme un pays à fort potentiel pour le développement du voyage d’aventure. Des activités intenses ou sportives qui se mêlent à la découverte d’une destination. Randonnée pédestre ou à vélo, parfois en bateau, escalade, trekking, rafting, parachutisme, parapente, le choix est des plus vastes pour explorer des paysages époustouflants. C’est aussi un moyen pour  découvrir des cultures qui ont conservé leurs traditions et leurs coutumes dans des zones parfois très difficiles d’accès. Plus la difficulté est grande, plus l’esprit d’aventure sera au rendez-vous.

Les montagnes et les hauts plateaux occupent les trois quarts du territoire, offrant des sites naturels spectaculaires, bordés de paysages karstiques dissimulant de belles grottes. Outre ses vastes forêts tropicales, ses 3.000 km de façade littorale, son dense réseau fluvial et l’abondance de lacs, le Vietnam dégage un parfum d’authenticité, idéal pour quiconque est à la recherche d’une odyssée des plus uniques.

Descente d’une chute d’eau en rappel.

Certains voyagistes organisent donc des programmes de tourisme d'aventure pour les visiteurs étrangers, comme la conquête des monts Fansipan (province de Lào Cai) dans le Nord, Lang Biang (Lâm Dông) sur les hauts plateaux du Centre, Bach Ma (Thua Thiên-Huê), du col de Prenn (Lâm Dông), ou la plongée à Nha Trang (Khánh Hoà), Cù Lao Chàm (Quang Nam) dans le Centre, Phú Quôc (Kiên Giang) et Côn Dao (Bà Ria - Vung Tàu) dans le Sud.

À présent, les vacances semblent attirer des touristes toujours plus nombreux, quels qu’ils soient. Pour satisfaire ces besoins, ils n’hésitent plus à se hasarder dans les endroits reculés du Vietnam. L’avenir est des plus prometteurs, selon Nguyên Phú, le propriétaire de l’accrobranche, soulignant également son potentiel lucratif. «Un grand nombre de touristes nationaux et étrangers sont prêts à dépenser d'énormes sommes d'argent pour vivre des sensations fortes et mémorables au Vietnam». -CVN/VNA