Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc dont le pays assumera la présidence de l’ASEAN en 2020, a mis en avant lors du 34e Sommet de l’ASEAN à Bangkok, en Thaïlande, la solidarité et l’unité au sein du bloc régional, a fait savoir le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, à l’issue du Sommet.

Le Vietnam souligne la solidarite et l’unite au sein de l’ASEAN hinh anh 1Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors du 34e Sommet de l’ASEAN, du 22 au 23 juin à Bangkok, en Thaïlande. Photo : VNA

 

Le chef du gouvernement vietnamien a invité à renforcer la connectivité économique, le commerce et l’investissement intra-aséaniens, à maintenir le système commercial multilatéral équitable, ouvert, fondé sur les règles, efficacement adapté à la 4e révolution industrielle, a-t-il indiqué à la presse.

Dans les relations entre les membres, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé d’avoir une personnalité forte, la sincérité et une franchise, a poursuivi le vice-ministre Nguyên Quôc Dung.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné le respect de la diversité et de la différence, indiquant que cela ne devrait pas porter préjudice aux sentiments et aux intérêts de chaque pays, a-t-il fait savoir.

En 2020, en qualité de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, le Vietnam s’est engagé à hériter et à faire valoir les réalisations de l’ASEAN, à travailler en étroite collaboration avec les autres pays, contribuant à élever la position internationale de l’ASEAN.

Lors du 34e Sommet sur le thème "Promouvoir le partenariat pour la durabilité ", les dirigeants aséaniens ont adopté la Vision de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique. Le document prévoit les grandes lignes de la politique de l’association vis-à-vis de ses partenaires dans cette région. Ils se sont accordés sur la promotion du développement durable de l’ASEAN pour que la croissance profite à tous. 

Les pays membres ont convenu d’adapter la vision de l’ASEAN pour 2025 au Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU et de renforcer leur coopération pour relever des défis communs tels que la protection de l’environnement, la réduction des déchets dans les mers et l’adaptation au changement climatique. Ils ont également discuté des questions régionales et internationales dont la situation en Mer Orientale. 

Abordant la question de la Mer Orientale, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a estimé que l’ASEAN devrait avoir des appréciations franches, reconnaître les développements positifs dans les négociations du Code de conduite sans passer outre aux évolutions complexes sur le terrain.

L’ASEAN, a-t-il déclaré, devrait à la fois encourager le dialogue et la coopération, et faire entendre une voix responsable sur les évolutions qui affectent négativement la paix, la sécurité et la stabilité de la région.

En marge du Sommet, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu un petit déjeuner de travail avec ses homologues laotien Thoongloun Sisoulith et cambodgien Samdech Techo Hun Sen, des rencontres séparées avec le président indonésien Joko Widodo, le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha, le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong et le président philippin Rodrigo Duterte. – VNA