Hanoi (VNA) – Le Vietnam a démontré son efficacité dans la construction et la mise en œuvre d’actions politiques liées aux changements climatiques, s’est engagé envers ses partenaires de développement, a déclaré Pham Van Tân, directeur adjoint du Département chargé des questions des changements climatiques, du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.
 
Le Vietnam s’engage, jusqu’en 2030, à la réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre. Photo: VNA

Le responsable a fait cette déclaration lors d’une réunion plénière du Programme d’appui à la lutte contre les changements climatiques (SP-RCC) jeudi 18 octobre à Hanoi, afin d’examiner le suivi du cadre politique à l’appui de la réponse aux changements climatiques en 2016, 2017 et 2018, ainsi que moyens de surmonter les difficultés dans l’avenir.

Il a noté que 24 actions politiques avaient été lancées en 2016, et 25 en 2017. En 2018, 12 actions sur 29 ont été achevées. Les ministères, les secteurs et les agences concernées ont également travaillé dur pour mener à bien toutes les actions engagées.

En ce qui concerne les difficultés rencontrées dans le processus de mise en œuvre, Pham Van Tân a évoqué des amendements de la législation ainsi que des fonctions, des tâches, des attributions et l’organisation des agences concernées.

Des représentants de donateurs tels que l’Agence française de développement, l’Agence japonaise de coopération internationale et la Banque mondiale ont salué les efforts déployés par le Vietnam pour mener des actions politiques dans les cadres stratégiques de 2016, 2017 et 2018.

Ils ont demandé aux ministères et aux secteurs vietnamiens de continuer à superviser le processus et à effectuer des évaluations dans l’avenir pour mener à bien les actions en cours, réalisant ainsi tous les objectifs fixés.

Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Lê Công Thành, a proposé qu’après que les partenaires de développement aient finalisé les protocoles d’accord, le comité de coordination SP-RCC les envoie aux agences concernées pour une meilleure supervision.

Après la réunion, le Département chargé des questions des changements climatiques devrait synthétiser toutes les évaluations et soumettre un rapport aux principaux responsables du ministère. Un projet de rapport sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du cadre stratégique sera prochainement envoyé au Premier ministre.

Au cours des dernières années, le SP-RCC a apporté d’importantes contributions à la mise en place et au perfectionnement de la législation sur les changements climatiques. Cependant, dans le contexte où le monde a approuvé l’Accord de Paris sur le climat et que le Vietnam est devenu un pays à revenu intermédiaire et prévoyait de mettre en œuvre l’accord en 2030, le programme devrait être ajusté pour devenir plus adapté au pays.

Selon le vice-ministre Lê Công Thành, le ministère fera des propositions sur les modifications du programme dans son rapport au Premier ministre. Il a également demandé aux partenaires de développement et aux ministères de continuer à se coordonner et à se soutenir mutuellement dans la mise en œuvre du programme.-VNA