Le Vietnam régule le développement d'Internet

Le Décret gouvernemental 72/2013/ND-CP promulgué le 15 juillet dernier est très important pour la création d'un couloir juridique concernant l’utilisation des services d’Internet et des réseaux sociaux, mais aussi pour donner un nouvel élan au développement, à la gestion, et à la fourniture de ces services.

C'est ce qu'a affirmé dimanche le ministre de l'Information et de la Communication Nguyên Bac Son, lors d'une séance d'échange d'opinions sur la chaîne télévisée VTV1.
Le Décret gouvernemental 72/2013/ND-CP promulgué le 15 juillet dernier est très important pour la création d'un couloir juridique concernant l’utilisation des services d’Internet et des réseaux sociaux, mais aussi pour donner un nouvel élan au développement, à la gestion, et à la fourniture de ces services.

C'est ce qu'a affirmé dimanche le ministre de l'Information et de la Communication Nguyên Bac Son, lors d'une séance d'échange d'opinions sur la chaîne télévisée VTV1.

Selon lui, le Décret 72 comprend 6 chapitres, soit 46 articles stipulant de nouveaux contenus, suivant de près les principes selon lesquels le développement est lié à la gestion.

Le Décret créera des conditions à la population dans la fourniture des informations publiques à travers les frontières dans le but de garantir le respect de la législation vietnamienne, en conformité avec la pratique et les conventions internationales que le Vietnam a signées.

Ce nouveau Décret stipule le droit et la responsabilité des organisations et particuliers dans la fourniture, l'utilisation des informations sur les réseaux sociaux et des mesures en vue de protéger les droits et les intérêts légitimes des internautes et de l'usage des réseaux sociaux.

La nouveauté concerne des règlements relatifs à la gestion de la sécurité et de la sûreté des informations. Les solutions données dans le Décret visent à renforcer l'efficacité de l'assurance de la sécurité et la sûreté des informations.

Selon le ministre Nguyên Bac Son, pour protéger les droits et les intérêts légitimes des organes de presse et des internautes, le décret 72 distingue les différentes pages web d'information et stipule les droits et obligations que doivent respecter celles-ci dans la fourniture d'informations.

Le ministre a affirmé que le décret 72 n'interdit pas aux internautes de fournir, de rechercher, d'échanger et de partager des informations sur Internet. Le décret 72 stipule clairement les critères aidant à distinguer les contenus des pages web d'information lancés sur Internet.

Selon le décret, les blogs créés par les particuliers ont pour but de fournir, de partager des informations personnelles et ne doivent en aucun cas représenter des organisations ou d'autres personnes et ne doivent pas fournir d'informations relatives à ces dernières.

Si les auteurs de sites web d'information interne, pages web personnelles et pages web d'informations spécialisées souhaitent lancer des informations comme le font les journaux électroniques (sous forme de pages web d'information), ils doivent disposer d'une permission.

Nguyên Bac Son a souligné que tous les pays du monde prennent en considération la liberté d'expression et prennent des dispositions juridiques pour assurer ce droit. Mais, aucun pays ne considère la liberté d'expression comme un droit illimitée. Elle doit s'inscrire dans le cadre du droit.

Ce décret vise à protéger le droit d'auteur des contenus lancés par les organes de presse, protéger les intérêts légaux et légitimes des internautes vietnamiens dans la consultation d'informations exactes pour empêcher les pages web d'information dont le contenu est falsifié, dénaturé, a-t-il conclu. -VNA

Voir plus