Bruxelles, 5 avril (VNA) - Les potentiels et les avantages du Vietnam en matière d'investissement et de commerce après l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange Union européenne (UE)-Vietnam (EVFTA) et de l'accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA) ont été présentés au forum sur le commerce et l'investissement de l'ASEAN,  le 4 avril à Bruxelles, Belgique.

Panorama du forum sur le commerce et l'investissement de l'ASEAN, le 4 avril à Bruxelles, Belgique.  Photo : VNA


S'exprimant lors du forum, Nguyen Canh Cuong, ministre-conseiller et chef du bureau commercial du Vietnam en Belgique et dans l'UE, a présenté des résulats d’import-export du Vietnam avec l'UE en général et la Belgique en particulier, ainsi que sur les principaux avantages concurrentiels du pays.

Le Vietnam considère que l’UE est l’un de ses principaux partenaires, a-t-il souligné, ajoutant que, lorsque l’EVFTA et l’EVIPA seraient signés et ratifiés dans un avenir proche, les investisseurs sur le marché vietnamien, en particulier ceux opérant dans les secteurs de la technologie de l’information se verront proposer des investissements et des incitations fiscales.

Dès l'entrée en vigueur de l'EVFTA, l'UE éliminera les droits d'importation sur environ 85,6% de ses lignes tarifaires sur les produits vietnamiens. Après sept ans, 99% des droits de douane de l'UE seront supprimés pour les produits vietnamiens. Les produits textiles, les chaussures et les produits de la mer vietnamiens (à l'exception des conserves de thon et de boulettes de poisson) ne seront passibles d'aucun droit d'importation dans les sept ans suivant l'entrée en vigueur de l'accord.

Le Vietnam éliminera 65% de ses droits d'importation sur les articles de l'UE et a élaboré une feuille de route pour éliminer les droits de douane de plus de 99% au cours de la prochaine décennie. Des contingents tarifaires seront proposés aux produits d'exportation restants avec un droit d'importation de zéro pour cent.

Le forum était organisé par le Comité ASEAN-Bruxelles, réunissant près de 200 représentants de grandes entreprises belges et européennes.

L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est comprend Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, la Thaïlande, Singapour et le Vietnam.

Avec le pouvoir d'achat croissant de ses 630 millions d'habitants, le bloc des 10 membres a un PIB total de 2,8 milliards de dollars, ce qui en fait la sixième économie mondiale.-VNA