Le Vietnam prend des mesures pour proteger les droits et interets legitimes de Doan Thi Huong hinh anh 1Doan Thi Huong a été condamnée à 3 ans et quatre mois. Photo: AFP/VNA

Hanoï (VNA) – Le gouvernement, le ministère des Affaires étrangères, les organes concernés et l’Association des juristes du Vietnam ont pris des mesures pour protéger les droits et intérêts légitimes de Doan Thi Huong pour qu’elle soit traitée de manière égale et objective, et libérée au plus tôt.

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang en répondant le 1er avril à Hanoï à la question de correspondants s’agissant de la réaction du Vietnam devant la décision de la justice malaisienne pour Doan Thi Huong.

La Vietnamienne Doàn Thi Huong a été condamnée à 3 ans et quatre mois de prison pour "blessure volontaire avec des moyens dangereux", au lieu de "meurtre", dans l’affaire du meurtre en 2017 à Kuala Lumpur du ressortissant nord-coréen Kim Chol.

Elle a clamé son innocence et dit avoir cru participer à une émission de télé-réalité. -VNA