Hanoi (VNA) – Le littoral vietnamien, long de 3.260 km, est favorable au développement des énergies renouvelables.
 
Le Vietnam investit dans des capitaux naturels pour une economie verte hinh anh 1Parc offshore de Bac Liêu (Sud), avec 62 éoliennes, chacune d’une capacité de près de 1,6 MW. Photo: VNA

Sa dimension et ses 2.500 heures d’ensoleillement par an font de cette zone l’emplacement idéal pour l’installation de moyens de production énergétique respectueux de l’environnement comme les éoliennes. De plus, avec une intensité de rayonnement de 230 à 250 kcal/cm², l’exploitation de panneaux solaires peut se faire de manière optimale, notamment dans le Sud du pays.

Ces dernières années, plusieurs entreprises ont investi dans ce secteur avec des résultats prometteurs. En 2013, la Sarl de construction, de  commerce et de tourisme Công Ly a fait fonctionner le premier parc éolien offshore du Vietnam dans la commune de Vinh Trach Dông, ville de Bac Liêu, province éponyme. En installant ses dix éoliennes, la société a ainsi marqué un tournant dans le secteur national de l’énergie avec des ressources propres et durables.
 
Le Vietnam investit dans des capitaux naturels pour une economie verte hinh anh 2Système électrique du parc éolien et solaire de Ninh Thuân (Centre). Photo: VNA

Six ans plus tard, le nombre d’éoliennes a été multiplié par six. D’une capacité totale de 99 MW, le parc éolien devrait générer annuellement 320 millions de kWh. Les 62 éoliennes, produites par la société américaine General Electrics (GE), sont installées en mer avec chacune une capacité de près de 1,6 MW.

Chacune mesure 80 m de haut, 4 m de diamètre et pèse plus de 200 tonnes. Les hélices de 42 m de long sont constituées d’un plastique spécifique et elles se replient automatiquement lors des tempêtes.

Selon le plan prévu par le ministère de l’Industrie et du Commerce, en 2020, le Vietnam générerait 800 MW grâce à l’énergie éolienne, soit 0,8% de ses besoins énergétiques. Le pays vise 2.000 MW en 2025 et 6.000 MW en 2030. – CVN/VNA