Le Vietnam et l’USAID cooperent dans la decontamination de dioxine de l’aeroport de Bien Hoa hinh anh 1 Le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh, vice-ministre de la Défense reçoit Mme Bonnie Glick, administratrice adjoint de l’USAID. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, a demandé à l'Agence américaine pour le développement international (USAID) de collaborer avec les organes compétents vietnamiens pour mettre en œuvre efficacement des projets du règlement des conséquences laissées par la guerre.

En recevant Mme Bonnie Glick, administratrice adjointe de l’USAID, vendredi à Hanoï, le vice-ministre Nguyen Chi Vinh, également chef du Bureau permanent du Comité de pilotage national chargé du règlement des conséquences des bombes et mines et des produits chimiques laissés par la guerre au Vietnam (comité 701), a proposé aux deux parties de sélectionner des technologies spécifiques pour traiter les sols contaminés par l'agent orange/dioxine à l'aéroport de Bien Hoa.

Il a souligné la nécessité de prendre des mesures visant à contrôler la sécurité, à minimiser les impacts de la dioxine sur les personnes dans la mise en œuvre du projet, à poursuivre l'aide publique au développement (APD) pour désintoxiquer tous les sols contaminés par la dioxine à l'aéroport de Bien Hoa.

Mme Bonnie Glick a souligné que les efforts conjoints du Vietnam et des États-Unis en matière de règlement des conséquences de la guerre, et de décontamination de dioxine aux aéroports de Da Nang et de Bien Hoa avaient aidé à approfondir le partenariat intégral entre les deux pays.

Elle a affirmé que les deux parties continueraient de coopérer pour réaliser des missions humanitaires telles que le recensement des soldats portés disparus pendant la guerre, le soutien des personnes handicapées et la décontamination de la dioxine.

Les deux parties ont également échangé et évalué des activités de coopération visant à régler les conséquences de la guerre ces derniers temps, puis discuté des orientations futures.

A l’issue de la réception, le vice-ministre de la Défense Nguyen Chi Vinh a assisté à la cérémonie de remise des terrains du projet de décontamination de la dioxine de l’aéroport de Bien Hoa par l'Armée de l'air et de la défense anti-aérienne à l’USAID.

Bien Hoa est l’un des "points chauds" contaminés par la dioxine au Vietnam. Le volume de terre contaminée était de 500.000 m3, soit environ quatre fois plus que le volume déjà traité à l’aéroport de Da Nang. Au début 2018, l’USAID a signé des conventions avec le ministère vietnamien de la Défense concernant la première phase de désintoxication à l’aéroport de Bien Hoa, laquelle durera cinq ans avec un budget de 183 millions de dollars. Le projet qui a été lancé en avril dernier, est l’un des plus grands du monde en matière de décontamination de la dioxine. Il durera pendant dix ans, avec un coût prévu de 390 millions de dollars. –VNA