Le Vietnam et le Sri Lanka veulent booster leurs relations

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung et son homologue sri lankais D. M. Jayaratne ont plaidé pour le renforcement des relations de coopération multiforme lors de leur entrevue vendredi à Hanoi.
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung et son homologue sri lankais D. M. Jayaratne ont plaidé pour le renforcement des relations de coopération multiforme lors de leur entrevue vendredi à Hanoi.

Le chef du gouvernement vietnamien lui a affirmé que son pays oeuvrerait ensemble avec le Sri Lanka pour rendre les relations bilatérales plus profondes et efficaces. Selon lui, les deux pays devraient s'entraider étroitement au sein des des forums mutilatéraux, notamment l'ONU, renforcer leur coopération au commerce, dans l'investissement et le tourisme.

Il a exhorté les deux pays à signer au plus tôt un accord bilatéral de commerce préférentiel et un plan de coopération financière entre les deux ministères des Finances, et créer rapidement une sous-commission du commerce dans le cadre du Comité intergouvernemental des deux pays.

Nguyên Tân Dung a demandé de renforcer la coopération bilatérale dans l'agriculture, la sylviculture, l'éducation, les sciences et les technologies, et la culture. Il a aussi souhaité que le Sri Lanka favorise l’installation dans ce pays des entreprises vietnamiennes, notammant celles dans le domaine pétrolier.

En visite au Vietnam pour assister à la grande fête bouddhique Vesak 2014, le Premier ministre sri lankais D. M. Jayaratne a proposé aux deux parties de renforcer la coopération dans les affaires religieuses et la mise en oeuvre des politiques concernant les ethnies.

Il a aussi estimé que les litiges en Mer Orientale devaient être réglés par voie pacifique sur la base du res pect du droit international et que les parties concernées ne devraient pas mener les activités unilatérales qui risquent de rendre la situation dans la région plus tendue.

A propos de l’installation illégale par la Chine de la plate-forme HD-981 sur le plateau continental du Vietnam, le dirigeant sri lankais a indiqué soutenir la position vietnamienne de demander à la Chine d’observer strictement le droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), de retirer immédiatement cette plate-forme du plateau continental et de la zone économique exclusive du Vietnam, de garantir la paix et la stabilité dans la région. – VNA

Voir plus