Le chef d'état-major général de l'armée populaire du Vietnam, Phan Van Giang (gauche), et l'amiral Katsutoshi Kawano, chef d'état-major des forces d'autodéfense du Japon.

Tokyo, 4 mars (VNA) - Le chef d'état-major général de l'armée populaire du Vietnam et vice-ministre de la Défense, Phan Van Giang, et l'amiral Katsutoshi Kawano, chef d'état-major des forces d'autodéfense du Japon, se sont entretenus à Tokyo le 4 mars.

 Ils ont convenu que la confiance et la compréhension mutuelles ont été renforcées, ainsi que la coordination et le soutien mutuel lors de forums multilatéraux, en particulier lors du Forum régional de l'ASEAN (FRA), la réunion des ministres de la défense de l'ASEAN élargie (ADMM ) ayant été encouragée.

 Kawano a remercié le Vietnam d'avoir créé les conditions permettant aux forces d'autodéfense japonaises d'échanger avec les forces armées vietnamiennes.

 Il a suggéré de maintenir les activités en mer et de faciliter les échanges avec les unités de l'armée vietnamienne.

 Giang a remercié le Japon de son soutien en matière de formation des ressources humaines, de la participation du Vietnam aux activités de maintien de la paix des Nations Unies et du programme d’amélioration des capacités de défense nationale.

 Il a accepté de poursuivre les échanges entre les forces armées afin de créer un climat de confiance et au bénéfice des deux pays, de la région et du monde.

 La partie japonaise a également informé la délégation vietnamienne de la sécurité régionale et de la politique du Japon.

 Lors d'une visite de courtoisie au ministre japonais de la Défense, Takeshi Iwaya, dans l'après-midi du même jour, Giang a informé son hôte des résultats de son entretien avec l'amiral, tout en affirmant que cette visite visait à concrétiser la déclaration de vision commune sur la coopération entre le Vietnam et le Japon en matière de défense s’orientant vers la prochaine décennie entre les deux ministères de la Défense.

 Il a demandé au Japon de continuer à partager son expérience en matière de prévention des catastrophes naturelles et de résolution des problèmes d'après-guerre, tels que les bombes, les mines et la dioxine.

 Iwaya a exprimé sa conviction que les liens bilatéraux en matière de défense verront de nouveaux progrès, notamment en matière de formation et de prévention des catastrophes naturelles.

 Il a ajouté que le Japon chérissait toujours ses liens avec l'ASEAN, y compris le Vietnam, et a félicité le pays d'avoir organisé avec succès le deuxième sommet RPDC-États-Unis à Hanoi.

 Pendant son séjour, la délégation a visité la base aérienne de Kisarazu de la Force d'autodéfense terrestre japonaise et rencontré le personnel de l'ambassade du Vietnam au Japon. -VNA