Conférence vietnamo-japonaise sur la commercialisation des inventions, le 6 octobre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA.


Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Les experts en propriété intellectuelle vietnamiens et japonais se sont réunis lors d'une conférence tenue le 6 octobre à Hô Chi Minh-Ville pour partager leurs expériences dans le perfectionnement du système des droits d'auteur et l'amélioration de la qualité et de la commercialisation des inventions.

Selon un représentant du Département de la propriété intellectuelle relevant du ministère des Sciences et Technologies, la capacité du Vietnam à commercialiser les inventions reste faible car la qualité des inventions ne répond pas à la demande du marché.

Bien que le nombre d'inventions et de solutions publiées au Vietnam ait augmenté, dont quelques-unes ont été conçues par des inventeurs nationaux, en 2016, les demandes de brevet des inventeurs japonais étaient au nombre de 13.578, tandis que celles des Vietnamiens étaient au nombre de 886.

Dô Thiên Hoàng, directeur adjoint du Centre de recherches et de formation du Département de la propriété intellectuelle, a fait savoir que les demandes adressées aux instituts de recherches et aux universités étaient inférieures à celles envoyées aux particuliers et entreprises.

Il a attribué la situation à un manque de directives spécifiques en matière de tarification, en ajoutant qu'il faut beaucoup de temps pour la vérification des inventions, ce qui entraîne une perte d'investissement et des opportunités de commercialisation.

"Dans le même temps, la coopération entre les inventeurs et les entreprises dans la commercialisation des inventions était encore limitée", a expliqué Dô Thiên Hoàng.

Les participants à l'événement ont partagé la situation réelle dans l'enregistrement de la propriété intellectuelle, la commercialisation des inventions au Vietnam et au Japon ainsi que le processus de commercialisation et de développement des technologies des inventions des entreprises au Japon.

Les experts japonais ont déclaré que le système de propriété intellectuelle du Japon a été créé il y a 130 ans, alors que sa stratégie nationale sur le terrain a été mise en œuvre depuis 2003. Par conséquent, le Japon a été un pays leader en matière de propriété intellectuelle avec 318.000 demandes chaque année.

Kazazuo Hoshino, responsable de la section de coopération internationale de l'Agence japonaise des brevets (JPO), a déclaré que, bien que le Vietnam ​ait un siècle ​de retard par rapport au Japon dans la propriété intellectuelle, le pays pourrait rattraper le Japon en cinq à dix ans.

Il a estimé que le Vietnam devrait faire pleinement usage de ses avantages et apprendre des expériences d'autres pays.

Ces dernières années, le Vietnam et le Japon ont organisé de nombreuses activités communes pour améliorer la qualité de la vérification des demandes de brevet. En avril 2016, les deux parties ont lancé un projet d’autorité des brevets sur la base des résultats de vérification de JPO. -NDEL/VNA