Pham Minh Chinh (droite), membre du Politburo et président de la commission d'organisation du CC du PCV, et le premier vice-président du Parlement finlandais, Mauri Pekkarinen. Photo: VNA 


Hanoi (VNA) - Le Vietnam et la Finlande devraient renforcer leur coopération dans le développement des énergies renouvelables, les technologies de l'information, l'éducation et la formation, ainsi que la rénovation, a déclaré Pham Minh Chinh, membre du Politburo et président de la commission d'organisation du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV).
 
C’est ce qu’a affirmé Pham Minh Chinh, qui dirige une délégation de haut niveau du CC du PCV, en visite de travail du 11 au 14 novembre dans ce pays de l'Europe du Nord, lors d'un entretien avec le premier vice-président du Parlement finlandais, Mauri Pekkarinen, le 13 novembre.


Exprimant son plaisir de se rendre en Finlande alors que les deux pays célèbrent le 45ème anniversaire de leurs relations diplomatiques, Pham Minh Chinh a souligné les réalisations socio-économiques du Vietnam après 30 ans de Renouveau et a hautement apprécié le développement des relations avec la Finlande.
 
 Il a exprimé l’espoir que la Finlande soutiendrait la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021 et s’emploierait avec le Vietnam à renforcer les relations bilatérales d’une manière plus approfondie et plus concrète.
 
Il a saisi cette occasion pour remercier le Parlement, le gouvernement et le peuple finlandais pour leur aide au Vietnam par le biais de projets de développement ces dernières années. Il a déclaré que le Vietnam souhaitait recevoir de la Finlande davantage d'aides publiques au développement afin de réaliser ses objectifs de développement durable et de faire face au changement climatique.
 
Mauri Pekkarinen, pour sa part, a déclaré qu'il souhaitait promouvoir les relations étroites avec le Vietnam, affirmant que la Finlande soutenait les relations de coopération entre celui-ci et l'Union européenne (UE), en particulier la signature et la ratification rapides de l'accord de libre-échange UE-Vietnam.
 
 S'agissant des questions internationales d'intérêt mutuel, y compris la question de la mer Orientale, les deux parties ont convenu que tous les différends devaient être réglés par des moyens pacifiques, conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982  (UNCLOS 1982).
 
Auparavant, Pham Minh Chinh a eu une rencontre avec le ministre des Affaires économiques et de l’Emploi, Mika Lintila, au cours de laquelle les deux parties avaient discuté de la coopération bilatérale dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'investissement, de l'éducation et de la formation.
 
 Durant son séjour, la délégation a également eu des séances de travail avec des responsables du ministère de la Justice, du ministère des Finances et de l'Académie de Finlande, et de certains services compétents finlandais sur la formation des fonctionnaires et la lutte contre la corruption.
 
En outre, la délégation vietnamienne a rencontré le président du parti communiste finlandais, Juha Pekka Vaisanen, et a visité des établissements d’enseignement afin de discuter des possibilités de coopération dans le cadre du projet 165 du gouvernement vietnamien, qui finance la formation à l’étranger de responsables gouvernementaux. -VNA