Bangkok VNA) – Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a salué les contributions des Etats-Unis au développement de la région de l’Asie du Sud-Est à travers l’Initiative du bas-Mékong (Lower Mekong Initiative-LMI).

Les ministres à la12e conférence ministérielle de l’Initiative du bas-Mékong. Photo: VNA

Participant à la 12e conférence ministérielle de l’Initiative du bas-Mékong, tenue le 1er août à Bangkok en Thaïlande, sous l’égide conjoint du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo et du ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Don Pramudwinai, Pham Binh Minh a estimé les approches de la LMI face aux questions des ressources d’eau, de l’énergie, des aliments, du renforcement du rôle des femmes et du développement des ressources humaines. Il a souligné les domaines de coopération future comme l’amélioration de la compétence de mettre en œuvre les projets d’infrastructures, de prendre des décisions sur la gestion des ressources d’eau du Mékong, d’édifier une force de travailleurs qualifiés satisfaisant aux exigences de l’ère numérique. Il a aussi affirmé le rôle important de la LMI dans l’encouragement du soutien des partenaires pour aider la région du Mékong à parvenir aux objectifs de développement.

La 12e conférence ministérielle de l’Initiative du bas-Mékong, qui a aussi réuni la participation des ministres des AE du Cambodge, du Laos et du secrétaire général de l’ASEAN, a adopté la Déclaration commune sur la célébration des 10 ans de la LMI et une autre sur le renforcement de la coordination entre les amis de la LMI.

Elle a aussi approuvé les programmes concrets concernant la gestion des ressources d’eau, la promotion de l’économie agricole, le développement du marché d’énergies, la résilience aux catastrophes naturelles et aux épidémies, l’autonomisation des femmes, le développement durable des infrastructures.

Les ministres ont apprécié la mise en œuvre de l'Initiative des données sur les ressources d'eau du Mékong et l’opération du site de données "Ressources d’eau du Mékong" dans le but de renforcer le rôle de la Commission du Mékong, d’encourager le partage de données pour la prévision des catastrophes et la planification des politiques d'assistance. Ils ont également salué l'initiative des États-Unis sur le Programme sur l'impact conjoint de la LMI visant à relier les projets de la LMI aux besoins réels de chaque localité.

Ils ont convenu de soutenir les activités de la Commission du Mékong, de renforcer le partage d’informations et la coordination entre la LMI et les activités des partenaires, d’appuyer le développement de la Stratégie de coopération économique Ayeyawady-Chao Phraya- Mekong et d’autres mécanismes de coopération.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé que les Etats-Unis et le Japon établiraient le «Partenariat d’énergie du Mékong » pour soutenir les pays du Mékong dans la garantie de la sécurité énergétique de manière durable. -VNA