Hanoi (VNA) – Le ministère des Sciences et des Technologies va soumettre au gouvernement un programme national stratégique concernant la 4e révolution industrielle. Entretien avec son ministre Chu Ngoc Anh.
 
Le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh. Photo: VNA

- Pourriez-vous nous parler des apports de l’industrie 4.0 pour l’économie vietnamienne?

La 4e révolution industrielle organise des processus de production induits par les innovations liées aux objets connectés et aux technologies du numérique, tels que la robotique, l’intelligence artificielle, les mégadonnées…

L’application successive de ces nouvelles technologies permettra la création des méthodes de production avancées, de nouveaux modèles d’affaires, produits et services, l’augmentation de la production du travail, et l’amélioration de la qualité des marchandises et des services. Ce qui stimulera le développement socio-économique, rehaussera la compétitivité de l’économie nationale de même que les conditions de vie de la population.

Le succès de l’industrie 4.0 dans chaque nation dépendra de son niveau de développement scientifique et technologique.

- D’après vous, quelles opportunités cette révolution offrira-t-elle à notre pays?

La 4e  révolution industrielle nous offre des opportunités pour développer une économie numérique, l’agriculture, le tourisme, des services financiers et bancaires intelligents… Cela permettra d’économiser des frais de gestion et de production.

Cette révolution apportera aussi de nombreux défis en termes  de développement du réseau de données électroniques, de formation de la main-d’œuvre, de simplification des formalités administratives, etc.

- Qu’a fait le Vietnam ces dernières années pour rattraper la tendance mondiale?

Nous avons enregistré un fort développement dans les sciences et  technologies, permettant de jeter des bases solides pour cette 4e révolution industrielle.

Ces dix dernières années, l’économie numérique du Vietnam a connu une croissance constante en termes d’infrastructures et de marchés. En 2007, le pays comptait 17,7 millions d’internautes. En 2017, ils étaient de 64 millions, soit environ 67% de la population nationale. Le Vietnam est classé 13e dans la liste des 20 pays dotés du nombre d’internautes le plus élevé.

Les entreprises spécialisées dans Internet et les télécommunications ont connu une belle croissance et un chiffre d’affaires cumulé de 6,1 milliards de dollars en dix ans. Elles ont aussi créé plus de 851.000 emplois.
 
De nombreuses entreprises vietnamiennes accélèrent l’application de nouvelles technologies dans la production et le commerce. Photo: VNA
 
Selon le rapport du Forum économique mondial (FEM) concernant l’accessibilité à Internet, le Vietnam se retrouve à la 48e position mondiale.

D’après un autre rapport (édition 2017-2018) du FEM sur l’indice mondial de compétitivité (Global Competitiveness Index - GCI), réalisé au sein de 137 économies, le Vietnam (55e) a progressé de cinq places pour dépasser les Philippines (56e).

Pour sa part, l’indice mondial de l’innovation (Global Innovation Index - GII) du pays a connu une progression constante. En 2017, le Vietnam a grimpé de 12 places comparé à 2016.

Selon un rapport publié le 10 juillet à New York par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le Vietnam a encore progressé de deux places pour se positionner à la 45e place du classement en question, parmi 126 économies. Ce rapport a été réalisé par l’OMPI, en collaboration avec l’Université Cornell et l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD - sigle anglais).

Ces résultats traduisent l’efficacité des mesures prises par le gouvernement pour garantir la stabilité de la macroéconomie et l’équilibre de l’économie nationale.

Pour continuer d’améliorer sa place dans le classement du GII, le Vietnam doit mettre l’accent sur l’environnement des affaires, le marché des capitaux et de l’investissement et l’application des technologies.

Le pays a aussi intérêt à achever dans les meilleurs délais sa stratégie nationale de protection de la propriété intellectuelle pour promouvoir la mise en œuvre de mesures ad hoc ces prochaines années.

- Le ministère des Sciences et des Technologies (MST) a-t-il des plans concrets pour promouvoir la 4e révolution industrielle au Vietnam?

Nous avons collaboré avec ministères et services dans l’étude et l’élaboration d’une Résolution du politburo du Parti communiste du Vietnam concernant les options et politiques en la matière. En outre, un programme gouvernemental d’action a été lancé pour concrétiser cette résolution.

En vue d’encourager l’industrie 4.0 dans le pays, le MST est  au travail pour élaborer un programme national clé qu’il soumettra prochainement au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. – CVN/VNA