Le Vietnam, destination la plus prometteuse d’Asie en 2020 hinh anh 1En 2019, le Vietnam a attiré 38,02 milliards d’USD d’investissements directs étrangers, le record de ces dix dernières années. Photo:VNA

Hanoï (VNA) - L’an dernier, en matière d’attrait des capitaux, le Vietnam s’est classé au 8e rang mondial, soit un gain de 23 places par rapport à 2018. Le pays continue d’attirer des investissements directs étrangers à des niveaux record.

Le récent Forum des affaires annuel du Vietnam 2019 a affirmé le rôle et les contributions positives de la communauté des entreprises issues de l’investissement direct étranger (IDE).

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a souligné qu’avec son rôle important en tant que force de croissance pour promouvoir le développement économique, le secteur des entreprises d’IDE contribuait à 20% du PIB du pays.

"De nombreux entreprises et investisseurs étrangers mettent en œuvre les progrès scientifiques et technologiques au service de la production, améliorant la qualité des produits et visant le développement durable. Les entreprises d’IDE, en coopération avec les entreprises publiques, ont su inclure leurs produits aux chaînes d’approvisionnement mondiales, apportant une grande valeur économique et contribuant au développement du Vietnam sur tous les plans", a-t-il indiqué.

Trinh Dinh Dung a également reconnu que la centaine de grandes et petites sociétés étrangères présentes au Vietnam participait au réseau de production et à la chaîne de valeur mondiale. Le gouvernement a toujours accompagné les entreprises, encourageant l’utilisation des procédés scientifiques et techno-logiques pour aider à accroître leur efficacité dans la production et la gestion, et pour participer au développement global de l’économie.

En 2019, le Vietnam a attiré 38,02 milliards d’USD d’IDE, soit une hausse de 7,2% en glissement annuel et le plus haut niveau jamais enregistré au cours de ces dix dernières années. Les décaissements d’IDE ont également atteint un nouveau record avec 20,38 milliards d’USD (+6,7%), selon le Département de l’investissement étranger relevant du ministère du Plan et de l’Investissement.

L’an dernier, le secteur des entreprises à participation étrangère a réalisé un excédent commercial de près de 35,86 milliards d’USD en incluant le pétrole brut ou 33,8 milliards hors pétrole brut. Il s’agit d’une ressource pour compenser le déficit commercial de 25,9 milliards d’USD du secteur des entreprises domestiques et contribuer à l’excédent commercial national de 9,9 milliards. Comme à l’accoutumée, c’est l’industrie manufacturière qui a attiré le plus d’IDE avec 24,56 milliards d’USD, soit 64,6% du total, suivie par l’immobilier avec 3,88 milliards et 10,2%.

Une destination de choix

Parmi les 125 pays et territoires investissant au Vietnam, la République de Corée est en tête avec près de 7,92  milliards d’USD, représentant 20,8% du total, suivie par Hong Kong (Chine) avec 7,87 milliards et Singapour avec 4,5 milliards. Avec un fond total inscrit de 8,45 milliards d’USD, représentant 22,2% des capitaux enregistrés, Hanoï est la localité attirant le plus d’investissements étrangers parmi les 63 villes et provinces du pays. Elle est suivie par Hô Chi Minh-Ville avec 8,3 milliards d’USD et 21,8% du total.

Le Vietnam a été retenu par les entreprises japonaises comme étant le pays asiatique le plus prometteur pour investir en 2020, selon un récent sondage mené en ligne de novembre à décembre 2019 par NNA Japan Co., une société du groupe Kyodo News. Selon ce sondage, le Vietnam a reçu 42,1% des 820 réponses possibles, avec comme raisons invoquées son  marché en forte croissance, sa grande offre de main-d’œuvre qualifiée à bas coût.

Une autre enquête menée auprès de chefs d’entreprise de la région Asie-Pacifique montre que le Vietnam est une destination de choix pour les investissements transfrontaliers. Plus d’un millier d’hommes d’affaires ont été interrogés par PwC dans le cadre de son enquête “Doing business across borders in Asia Pacific 2019-2020 (Faire des affaires au-delà des frontières en Asie-Pacifique 2019-2020). Les résultats indiquent que 49% des entreprises vietnamiennes se sont déclarées “très optimistes” en termes de croissance de leur chiffre d’affaires. L’enquête montre également qu’elles sont plus optimistes que leurs homologues de la région de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), car seulement 34% des entreprises de l’APEC sont confiantes en l’augmentation de leur chiffre d’affaires.

L’enquête a été effectuée auprès de chefs d’entreprise des 21 économies de l’APEC, qui représentent la moitié du commerce mondial et plus de la moitié du PIB mondial. Parmi ceux qui font déjà des affaires au Vietnam, 44% ont déclaré qu’ils prévoyaient d’y augmenter leurs investissements au cours des 12 prochains mois. -CVN/VNA