Hanoi, 26 février (VNA) - Le Vietnam déroule le tapis rouge et est prêt à créer des conditions permettant aux entreprises japonaises de pérenniser leurs activités au Vietnam.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président du Comité de coopération commerciale Japon-Mékong relevant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Japon, Kobayashi Yoichi. Photo : VNA

C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en recevant mardi, 26 février, à Hanoï, le président du Comité de coopération commerciale Japon-Mékong relevant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Japon (JCCI), Kobayashi Yoichi.

Le chef du gouvernement a demandé à la JCCI d’encourager les entreprises japonaises à s’implanter au Vietnam afin de faire du Japon l’un des plus importants investisseurs du pays.

Il a hautement apprécié les contributions du Comité à la promotion des échanges économiques entre le Vietnam et le Japon via des visites pour rechercher  des information sur la politique vietnamienne, l'organisation d'ateliers et les recommandations pour améliorer l’environnement  d'investissement du pays.

Il a demandé à la JCCI de continuer à organiser des délégations d’entreprises dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie auxiliaire, des technologies de l’information, de l’Internet des objets, de la planification urbaine et du tourisme afin d’enquêter et d’investir au Vietnam, ainsi que de renforcer la coopération avec les entreprises vietnamiennes.

Le gouvernement vietnamien créera toutes les conditions favorables pour permettre aux groupes et entreprises japonaises de faire des affaires au Vietnam, a-t-il déclaré, affirmant qu'il confierait  aux ministères et agences concernées la tâche de prise en compte des recommandations des entreprises japonaises relatives aux politiques et mécanismes vietnamiens.

De son côté, Yoichi Kobayashi a déclaré que la délégation de la JCCI au Vietnam comptait environ 30 entreprises opérant dans les domaines de l'industrie, des services et de la finance.

Il espère que le commerce, les investissements et la coopération économique entre le Vietnam et le Japon seront encore développés dans les années à venir.

À partir d'avril de cette année, le gouvernement japonais augmentera également l'accueil des travailleurs vietnamiens avec le visa de compétences spécifié. Il espérait que davantage de Vietnamiens viendraient apprendre et travailler au Japon.

La JCCI coordonne activement avec les ministères, secteurs et organes concernées et les localités vietnamiennes afin de mettre en œuvre des mesures spécifiques visant à renforcer le partenariat économique.

Il a salué les politiques de développement économique du gouvernement vietnamien, qui enregistrent de bons résultats.
Le Vietnam dispose d’une main-d’œuvre jeune, abondante et hautement qualifiée, a-t-il déclaré, ajoutant que si l’infrastructure du pays était développée plus avant, son avantage en main-d’œuvre serait grandement optimisé.

Le Vietnam est devenu plus important pour le Japon ces dernières années, a-t-il déclaré, estimant que les deux parties signeront bientôt le Partenariat économique global régional (RCEP).

Il s’est engagé à contribuer au développement de la coopération économique et commerciale avec le Vietnam. - VNA