Le Vietnam contribue aux succès du 27e Sommet de l’ASEAN et de ses conférences connexes

La délégation vietnamienne a apporté plusieurs contributions actives et responsables à l’élaboration des contenus des documents du 27e Sommet de l’ASEAN et de ses conférences connexes.
Le Vietnam contribue aux succès du 27e Sommet de l’ASEAN et de ses conférences connexes ảnh 1Le Premier ministre Nguyễn Tấn Dũng au 18e Sommet ASEAN-Chine. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - La délégation vietnamienne a apporté plusieurs contributions actives et responsables à l’élaboration des contenus des documents du 27e Sommet de l’ASEAN et de ses conférences connexes, qui ont eu lieu les 21 et 22 novembre à Kuala Lumpur, en Malaisie.

C’est ce qu’a souligné le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Hoai Trung, lors d’une interview accordée à la presse sur les résultats de ces événements.

Les contributions du Vietnam témoignent de sa détermination de participer à la coopération au sein de l’ASEAN. Observant strictement ses engagements en tant que membre du bloc, le Vietnam a particulièrement contribué à consolider la solidarité et l’unité, à valoriser le rôle central de l’ASEAN dans la région ainsi que dans les relations avec ses partenaires, à rehausser l’efficacité de ses activités afin de profiter au mieux des opportunités et de faire face opportunément aux défis. En outre, les succès socioéconomiques du pays ont élevé sa position et sa force, contribuant à rendre plus efficaces ses contributions à l’édification de la Communauté de l’ASEAN.

Concernant la question de la Mer Orientale, le vice-ministre Le Hoai Trung a déclaré : « Nous nous inquiétons profondément des récentes évolutions complexes et graves, notamment les constructions de grande envergure d’îles semi-artificielles, qui causent des inquiétudes à la communauté internationale, fragilisent la confiance, augmentent les tensions et menacent la paix et la stabilité dans la région ».

Les parties doivent promouvoir des mesures visant à édifier la confiance et la diplomatie préventive, appliquer strictement les principes de retenue, de non recours à la violence ou à la menace d'y recourir, régler les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, notamment de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

Le Vietnam a demandé aux parties ​de ne pas militariser ​la Mer Orientale, ​d'exécuter efficacement de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et de parvenir rapidement au Code de conduite en Mer Orientale (COC). Il a salué les propositions et les contributions constructives des pays afin de contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la sûreté et la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale.

La position et la politique constante du Vietnam dans cette question a reçu l’approbation des pays membres de l’ASEAN et d’autres partenaires, selon M. Le Hoai Trung.

Le résultat le plus important de ce 27e Sommet de l’ASEAN et de ses conférences connexes est la signature de la Déclaration sur la création de la Communauté de l’ASEAN 2015, a annoncé le vice-ministre Le Hoai Trung.

Après la signature de cette déclaration, les dirigeants de l’ASEAN ont signé la Déclaration sur la Vision de la Communauté de l’ASEAN 2025 définissant les orientations visant à promouvoir dans la prochaine décennie la connectivité de l’association sur trois piliers : politique-sécurité, économie, culture-société.

A l’issue de ces événements, près de 60 documents ont été signés et adoptés dont la Déclaration de Kuala Lumpur sur la création de la Communauté de l’ASEAN, celle sur la Vision de la Communauté de l’ASEAN 2015 et la Convention de l’ASEAN sur la traite humaine, notamment des femmes et enfants, sans compter plusieurs autres adoptés sur des domaines de coopération importants dont la Déclaration du Sommet de l’Asie de l’Est sur la promotion de la coopération en mer, celle de l’ASEAN sur le changement climatique.

Concernant les questions régionales et internationales d’intérêt commun, celle de la Mer Orientale a suscité le plus d’intérêt, outre la lutte contre le terrorisme et le changement climatique. Les dirigeants de plusieurs pays ont souligné l’importance de la paix et de la sécurité en Mer Orientale pour les activités économiques, commerciales et la stabilité de la région comme du monde.

Les déclarations de présidence du 27e Sommet de l’ASEAN, du Sommet de l’Asie de l’Est, du Sommet ASEAN – Etats-Unis, du Sommet ASEAN – Japon ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté, de la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, de régler par la voie pacifique des différends, conformément au droit international, notamment de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, d'exécuter efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), de parvenir rapidement au Code de conduite en Mer Orientale (COC) et ​de ne pas militariser ​la Mer Orientale. -VNA ​

Voir plus