Des dirigeants des pays membres de la Francophonie à Erevan en Arménie. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a affirmé l’engagement du Vietnam de s’attacher à la Francophonie et au multilatéralisme, de mettre en œuvre activement les orientations diplomatiques multilatérales en tant que le pays francophone important en Asie-Pacifique.

Dans son discours donné lors de la séance plénière du 17e Sommet de la Francophonie en cours à Erevan en Arménie, le responsable vietnamien a souligné que le Vietnam participait activement et de manière responsable aux activités de la Francophonie. Les rencontres bilatérales en marge de cet événement sont les opportunités pour le Vietnam d’accélérer les initiatives et de témoigner de ses points de vue face aux questions internationales au sein de l’espace francophone. Le Vietnam souhaite être soutenu pour poser sa candidature au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021.

 

Le 17e Sommet de la Francophonie s’est ouvert ce jeudi 11 octobre à Erevan ayant pour thème : « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ». Cet événement de deux jours attire 3.500 délégués venant 84 pays et territoires qui sont les membres et les observateurs de la Francophonie. De hauts dirigeants de 38 pays y sont présents. Près de 500 journalistes arméniens et étrangers viennent en informer.

Le sommet se déroule dans le contexte où se posent de nombreux défis comme les conflits, le terrorisme, les épidémies, la pollution de l’environnement, les changements climatiques, la migration internationale… Alors le sommet est une bonne opportunité pour les membres d’échanger, de convenir des mesures pour resserrer la coopération, concerter les actions pour faire face à ces défis, notamment au sein de la Francophonie.

Le même jour, les participants ont assisté à la cérémonie de confier la position de la présidence tournante du Madagascar à l’Arménie.

Selon l’agenda, pendant deux jours, les participants examinent pour adopter la Déclaration d’Erevan, l’Appel de vivre ensemble au sein de la Francophonie, certaines résolutions, dont celle sur la sécurité et la politique dans l’espace francophone, la Stratégie francophone sur l’égalité des sexes et enfin, le Programme de coopération francophone pour la période 2019-2022. Ils réfléchiront aussi à la demande d’adhésion à la Francophonie de l’Irlande, de la Gambie, du Malte, de l’État américain de Louisiane. Le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie sera élu.

La Francophonie compte à présent 84 pays et gouvernements membres avec plus de 900 millions d’habitants. Le Vietnam a accueilli le 7e Sommet de la Francophonie en 1997. -VNA