Le Vietnam assure la pleine jouissance des droits de l'homme

Lê Luong Minh a pris la parole à la 19e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, tenue à Genève.

Le Vietnam continue d'être fermement engagé à assurer la pleine jouissance des droits de l'homme pour sa population, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Le Luong Minh à la 19e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, tenue à Genève (Suisse).

Au plan intérieur, le diplomate vietnamien a fait savoir que son gouvernement continue ainsi d'investir dans des programmes visant au développement économique au profit des plus pauvres.

Ces politiques ont permis au pays de réaliser des progrès remarquables dans la réduction de la pauvreté, le développement de l'éducation, les soins de la santé et la création d'emploi, l'amélioration du niveau de vie et du bien-être des habitants.

Dans le contexte de grandes difficultés en raison de l'impact de la crise économique et financière mondiale, le pays a réussi à maintenir un taux de croissance économique annuel d'environ 6%, ce qui a créé une base solide pour assurer le renforcement des droits fondamentaux du peuple dans la loi et la réalité, y compris celui de supervision de la mise en oeuvre de la loi et d'accès aux informations.

Les réformes législatives, administratives et judiciaires se poursuivent, le développement socio-économique, la justice sociale et l'Etat de droit restant les trois piliers de la stratégie nationale de développement, a-t-il souligné.

Au niveau régional, réalisant la politique d'intégration intégrale, dont la promotion et la protection des droits de l'homme, le Vietnam effectue des négociations et coopère avec les partenaires internationaux. Le pays travaille avec ses partenaires de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) en vue de promouvoir des activités de la Commission intergouvernementale de l'ASEAN sur les droits de l'homme (AICHR), en particulier dans la rédaction d'une Déclaration de l'ASEAN des droits de l'homme.

Il a estimé que ces relations d'interaction et les dialogues réguliers avec des pays continueraient de contribuer considérablement à renforcer la compréhension mutuelle et étaient une condition nécessaire pour des solutions convenables aux règlements des problèmes concernant les droits de l'homme.

Le vice-ministre Le Luong Minh a affirmé qu'en qualité de candidat soutenu par l'ASEAN à un siège au Conseil des droits de l'homme pour le mandat 2014-2016 et de membre de toutes les conventions importantes sur les droits de l'homme, le Vietnam va coopérer activement avec la communauté internationale dans la construction d'un monde plus sûr, plus prospère et plus juste.

Il s'est également dit inquiet devant l'escalade de la tension et de la violence en Syrie, qui a entraîné la perte de tant de vies innocentes.

"Le Vietnam appelle toutes les parties concernées à faire preuve de retenue, manifester une bonne volonté et mener un dialogue constructif pour trouver une solution politique conforme aux aspirations du peuple syrien", a-t-il souligné.

Il a également affirmé que le Vietnam soutenait tous les efforts de la communauté internationale en vue de trouver une solution fondée sur les principes de la Charte des Nations Unies et du droit international, notamment les principes d'indépendance nationale, de souveraineté, d'intégrité territoriale, de non coercition et de non ingérence.

En marge de la session, le vice-ministre Le Luong Minh a rencontré les chefs des délégations de plusieurs pays pour discuter de questions sur les relations bilatérales, la coordination dans les forums internationaux, notamment au sein du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

La 19e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU durera jusqu'au 23 mars. AVI

Voir plus