Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh (droite) et le président de la Cour populaire suprême chinoise, Zhou Qiang. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh a reçu le 18 septembre à Hanoï le président de la Cour populaire suprême chinoise, Zhou Qiang, en visite de travail au Vietnam. 

A cette occasion, Truong Hoa Binh a exprimé sa satisfaction devant les avancées des relations vietnamo-chinoises, dont le maintien des visites et contacts réguliers de haut niveau et la croissance des échanges commerciaux bilatéraux. La Chine est le plus grand partenaire commercial du Vietnam et ce dernier est le plus grand partenaire commercial de la Chine au sein de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). 

Le vice-Premier ministre a ensuite déclaré apprécier les fruits de la coopération bilatérale dans le secteur judiciaire, notamment la signature d’un protocole d’accord en mai 2018 entre les Cours suprêmes vietnamienne et chinoise, ainsi que la collaboration bilatérale dans les enquêtes contre la criminalité liée aux hautes technologies, la trafic de drogue, la traite humaine...

Réaffirmant la volonté du Vietnam de développer son amitié et sa coopération intégrale avec la Chine, Truong Hoa Binh a déclaré le soutien pour l’approfondissement des relations entre les Cours suprêmes des deux pays. Il a souhaité que les tribunaux vietnamiens et chinois renforcent leurs échanges d’expériences professionnelles et leur entraide, notamment dans la formation, l’application des technologies de l’information et d’autres secteurs d’intérêt commun.

Le président de la Cour populaire suprême chinoise s’est déclaré impressionné du développement socio-économique du Vietnam et de l’approfondissement des relations entre les deux pays. Il a affirmé que les tribunaux vietnamiens et chinois continueraient d’intensifier leur coopération dans la formation de cadres, l’application des technologies modernes, et l’entraide judiciaire. Appréciant les perspectives de la coopération entre les deux parties, Zhou Qiang a affirmé que la Cour populaire suprême chinoise était prête à étudier des expériences vietnamiennes dans la réforme judiciaire. -VNA