Mercredi, le 16 juillet, le typhon Rammasun a passé à 120 degrés de longitude Est pour entrer dans la Mer Orientale, devenant le deuxième typhon affectant cette zone maritime cette année, a annoncé le Centre national de prévisions météorologiques et hydrologiques.

A 10h, l'oeil du typhon était situé à 14,5 degrés de latitude Nord et 119,8 degrés de longitude Est, soit à environ 850 km à l'Est-Sud-Est de l'archipel de Hoang Sa (Paracel), avec des vents de 134 à 149 km/heure.

La zone maritime de l'Est de la Mer Orientale enregistre des vents de 75 à 102km/heure, puis de 103 à 133 km/heure. Dans les zones près de l'oeil du typhon, les vents pourraient atteindre 134 à 149 km/heure, puis 150 à 166 km/heure.

Selon les prévisions, dans 24 heures, le typhon devrait se déplacer vers l'Ouest-Nord-Ouest à une vitesse de 20 à 25 km/heure. A 10h du 17 juillet, l'oeil du typhon pourrait situer à 17,2 degrés de latitude Nord et 115 degrés de longitude Est, soit à environ 300 km à l'Est de l'archipel de Hoang Sa. Des vents pourraient souffler de 134 à 166 km/heure.

Le 18 juillet, le typhon pourrait maintenir sa force et se trouverait à l'Est de l'île de Hainan de Chine, avec des vents de 134 à 166 km/heure.

Demain, les zones maritimes autour de l'archipel de Hoang Sa devraient être touchées par des vents allant de 150 à 166 km/heure. Le typhon devrait provoquer une mer très agitée.

A 6h du 16 juillet, environ 70.590 bateaux avec 290.770 pêcheurs ont été prévenus de Rammasun, qui, selon les météorologues, est un fort typhon avec des mouvements rapides et des développements complexes.

Le Comité national du pilotage de prévention et de lutte contre les inondations et les typhons et le Comité national de recherche et de sauvetage avaient adressé le 15 juillet un télégramme officiel aux autorités des localités côtières de Quang Ninh (Nord) à Phu Yen (Nord) et des provinces du Nord ainsi qu'aux ministère et secteurs pour les inciter à appliquer les mesures pour faire face à ce typhon.

Le ministère des Affaires étrangères a envoyé des notes diplomatiques aux ambassades de Chine et des Philippines et au bureau de représentation de Taïpei pour leur demander de soutenir les pêcheurs vietnamiens. -VNA