Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Hô Chi Minh-Ville continuera de lancer l’an prochain de nouveaux circuits de découverte de la ville en bateau. Informés de ce plan de renforcement du développement du tourisme fluvial, des visiteurs et expatriés étrangers partagent leur avis.

«Une bonne initiative»
- Lachlan Trumble, touriste australien

En juin dernier, mes amis et moi avons fait une excursion en bateau le long du canal Nhiêu Lôc -Thi Nghè qui longe le 1erarrondissement jusqu’au 3earrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Nous avons passé deux heures très relaxantes. Le circuit est bien organisé et vraiment intéressant. On nous a servi des plats et des boissons durant le voyage.

En particulier, nous avons pu apprécier des concerts de guitare et d’harmonica sur le fleuve. Des artistes vietnamiens, divisés en trois groupes, se sont installés chacun dans les trois arrêts différents du circuit pour accueillir les visiteurs à coup de mélodies. Ainsi, c’est toutes les 20 minutes que notre bateau se rend à une desdites stations afin que les touristes puissent profiter de 10 minutes de concert en plein air.

Nous avons passé un moment très agréable à bord du bateau voguant lentement sur l’eau de la ville, rythmé par de la musique, ce qui nous permet ainsi d’échapper le temps d’un instant à l’ambiance bruyante du trafic et des embouteillages de la cité. Je suis au courant du plan de renforcement du développement du tourisme fluvial de Hô Chi Minh-Ville. C’est une bonne idée parce que la ville possède un réseau d’arroyos et de canaux permettant ainsi de relier les arrondissements ainsi que les provinces avoisinantes.
 
«Croisière ou bateaux-bus ?»
- Bridget March, touriste britannique

Nul n’ignore que le Vietnam est un pays en développement. Ainsi, le fait que le système de canaux ne soit pas encore tout à fait achevé ni parfait est une chose tout à fait acceptable. Mais afin de développer le tourisme fluvial, je pense que Hô Chi Minh-Ville devra faire preuve d’originalité quant à la programmation de ses circuits pour attirer les visiteurs.

Je ne suis pas sûre que la ville puisse attirer grand monde si elle ne développe que les voyages en croisière qu’elle possède déjà, car à l’heure actuelle, le paysage défilant le long des canaux reste encore pour le moins banal. Cependant, si la ville essaie de développer les trajets fluviaux de type bateaux-bus pour faciliter le déplacement au sein-même de la ville, c’est une autre histoire. Elle sera en effet bien plus appréciée des touristes. Durant le voyage, les touristes peuvent tout à fait faire des arrêts pour partir à la découverte des paysages environnants. 

Je me permets d’ajouter une autre remarque, c’est que si ce type de transport se développe, les touristes étrangers, lors de leur séjour à Hô Chi Minh-Ville, peuvent alors penser à louer un logement en banlieue car les bateaux-bus leur permettront de se déplacer facilement vers le centre-ville.
 
«Propreté des canaux, une priorité»
- Ray Kuschert, Australien vivant à Hô Chi Minh-Ville

Dans ma ville natale de Sydney, des circuits de yachts sont proposés, amenant les touristes le long des ports et des fleuves. Durant cette excursion, les touristes peuvent déguster des spécialités locales et écouter de la musique. En particulier, les voyages prenant place au moment du coucher du soleil permettent aux amateurs de photographie de capturer de superbes clichés.

Avec le climat doux de Hô Chi Minh-Ville, voyager en bateau est une excellente expérience pour les touristes. Le développement du tourisme fluvial aidera Hô Chi Minh-Ville à devenir une des destinations les plus prisées en Asie par les touristes étrangers. J’ai entendu parler du fait que le paysage sur les rives des canaux de la ville reste encore quelque peu ennuyeux, mais pour moi, un Australien vivant au Vietnam depuis quatre ans, je trouve que le paysage de Hô Chi Minh-Ville est extrêmement beau.

Je pense que le tourisme fluvial sera lucratif si la ville inscrit les différents arrêts de manière stratégique pour que les touristes puissent faire des achats dans les magasins, manger dans les restaurants et visiter les pagodes notamment. Cependant, Hô Chi Minh-Ville doit prêter attention à la question de la pollution et de la préservation des canaux. C’est un défi de taille si la ville veut lancer les circuits fluviaux. Donc, assurer la propreté des fleuves, des rivières ou du réseau de canaux constitue une priorité.

Sept circuits fluviaux déjà mis en exploitation
Programmés par le voyagiste Saigontourist depuis septembre 2017, ces circuits permettent aux touristes de découvrir Hô Chi Minh-Ville ainsi que plusieurs provinces voisines du delta du Mékong :
1. Tân Cang - Binh Duong - Bên Dinh (vers les sites touristiques de l’est)
2. Tân Cang - Binh Duong - Zone de tourisme écologique de Hai Thanh
3. Tân Cang - Cân Gio (découverte des mangroves)
4. Tân Cang - Péninsule de Thanh Da (Binh Thanh)
5. Tân Cang - Bên Dinh (découverte des tunnels souterrains de Cu Chi)
6. Tân Cang - Long Phuoc - 9e arrondissement (des vergers)
7. Tân Cang - Vàm Sat (vers l’aval du fleuve Sài Gon). – CVN/VNA