Le Sommet des dirigeants de la jeunesse Japon-ASEAN s'est ouvert lundi à Tokyo dans le cadre de la 36è édition du programme "Le Bateau de la jeunesse d'Asie du Sud-Est" (SSEAYP).

L'événement a vu la participation de la princesse du Japon, Akishino, de représentants du bureau du cabinet de ce pays et des ambassades des pays membres de l'ASEAN à Tokyo, ainsi que 315 jeunes participants au 36e SSEAYP.

Lancé en 1974, ce programme est devenu le symbole de l'amitié entre le Japon et les pays aséaniens. A ce jour, plus de 9.000 jeunes de ces 11 pays y ont pris part, a indiqué dans son discours d'ouverture, Asuki Ojima, vice-ministre du bureau du cabinet japonais.

A cette occasion, ce responsable et les représentants des ambassades des 10 pays de l'ASEAN ont conclu un mémorandum dans lequel les signataires ont déclaré apprécier le rôle du SSEAYP dans le renforcement de l'amitié et la compréhension mutuelle entre les jeunes japonais et aséaniens. Par ailleurs, les 11 pays se sont engagés à poursuivre cette coopération afin de dynamiser ce programme.

Fuji Maru, le bateau du 36e SSEAYP, avec à son bord 315 jeunes, lèvera l'ancre vendredi du port japonais Yokohama pour un périple de 53 jours qui les emmènera aux Philippines, à Singapour, au Brunei, au Myanmar et en Thaïlande. A chacune de ces escales, ils discuteront de questions qui intéressent particulièrement les jeunes et présenteront certains traits culturels de leur pays.

La délégation vietnamienne, composée de 29 jeunes, est conduite par Pham Viêt Ha, cadre du Comité chargé des affaires internationales de l'Organisation de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh. -AVI